Faits marquants

Crédit bandeau : ktsdesign/Shutterstock

Nouveau rebondissement dans le débat sur les liens entre climat et érosion

Publié le 10 juillet 2018

Des chercheurs de l’Institut des sciences de la Terre de Grenoble (Université Grenoble Alpes / CNRS / IRD / IFSTTAR / Université de Savoie Mont Blanc), de l’Université d’Oslo et de l’Université de Californie du Sud proposent un nouveau mécanisme pour la géodynamique de la croûte terrestre qui lie pour la première fois les transformations de la croûte inférieure aux déformations de la croûte supérieure.
Les liens potentiels entre l’érosion de la surface terrestre et les variations climatiques ont intrigués (...)

Lire la suite

Nouvelle donne hydro-climatique au Sahel

Publié le 4 juillet 2018

Les dernières données sur les sols et le climat permettent d’expliquer les énigmatiques soubresauts de l’hydrologie sahélienne depuis des décennies. La connaissance des mécanismes à l’œuvre ouvre la voie à des solutions pratiques pour adapter l’agriculture aux nouvelles conditions environnementales.
Crues pendant la sécheresse et ruissellement malgré le développement de la végétation, le double paradoxe de l’hydrologie au Sahel a longtemps interrogé les spécialistes. Il est enfin éclairci et, mieux encore, (...)

Lire la suite

De l’hydrogène piégé dans les roches argileuses de la croûte terrestre

Publié le 20 juin 2018

L’hydrogène (H2) est une molécule extrêmement mobile qui, si elle n’est pas consommée par des réactions chimiques, s’échappe dans nos océans et notre atmosphère. L’hydrogène n’est pas donc pas supposé s’accumuler dans la croûte terrestre et il n’existe d’ailleurs aucun réservoir connu à ce jour. Ce paradigme est remis en question par la découverte de grandes quantités d’hydrogène piégé dans des roches argileuses situées à 400 m de profondeur à proximité d’un grand gisement d’uranium au Canada.
L’hydrogène peut (...)

Lire la suite

Un maser interstellaire révélé grâce à des calculs quantiques

Publié le 12 juin 2018

Une équipe franco-américaine composée d’un chercheur de l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG/OSUG - CNRS/UGA) en collaboration avec des scientifiques du laboratoire « Ondes et Milieux Complexes » (LOMC) et de l’Université de Virginie, vient de déterminer avec précision les probabilités de transitions collisionnelles d’une molécule organique, la méthanimine, grâce à des calculs quantiques. Ce travail théorique a permis d’expliquer la signature spectrale à 5.29 GHz de cette molécule (...)

Lire la suite

Du plastique dans la rivière Saïgon

Publié le 1er juin 2018

Si la pollution par les plastiques des océans est fortement médiatisée, celle dans les eaux douces l’est moins. Une récente étude met en lumière, pour la première fois, la haute contamination en micro et macro-plastiques d’une rivière tropicale traversant une mégapole en voie de développement.
Des plastiques partout ! C’est le constat d’Émilie Strady lorsqu’elle débarque à Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam, en 2013. « La rivière Saïgon présente un taux de contamination en plastique impressionnant », s’exclame la (...)

Lire la suite

Un syndrome proche du diabète lié à l’exposition aux perturbateurs endocriniens ouvre une nouvelle piste dans la compréhension du déclin mondial des amphibiens

Publié le 15 mai 2018

Au niveau mondial, un déclin massif des populations d’amphibiens est observé depuis les années 1980. Bien que suspectée comme une des causes directes, la pollution des zones humides par les perturbateurs endocriniens n’a jamais été clairement démontrée. En exposant de manière contrôlée un modèle d’amphibien à des concentrations environnementales de perturbateurs endocriniens, un consortium français conduit par des chercheurs de l’Université Grenoble Alpes et du CNRS (Laboratoire d’écologie alpine, Univ. (...)

Lire la suite

Comment les séismes induisent la transformation de la croûte inférieure terrestre

Publié le 26 avril 2018

Des chercheurs de l’Institut des sciences de la Terre de Grenoble (Université Grenoble Alpes / CNRS / IRD / IFSTTAR / Université de Savoie Mont Blanc), de l’Université d’Oslo et de l’Université de Californie du Sud proposent un nouveau mécanisme pour la géodynamique de la croûte terrestre qui lie pour la première fois les transformations de la croûte inférieure aux déformations de la croûte supérieure.
L’évolution de la composition et de la structure des roches formant la croûte terrestre inférieure (...)

Lire la suite

Aux origines des fontes extrêmes des glaciers alpins

Publié le 18 avril 2018

Grâce au suivi du glacier de Sarennes mené depuis près de 70 ans par Irstea, des chercheurs grenoblois du centre Irstea de Grenoble en collaboration avec le Centre d’études de la neige (CEN/OSUG - Météo-France/CNRS) et l’Institut de Géosciences de l’Environnement (IGE/OSUG – CNRS / Grenoble INP / IRD / UGA) apportent de nouveaux éclairages sur les causes des récents records de fonte des glaciers et leur incidence dans le contexte du réchauffement climatique.
Au cours du XXème siècle, les glaciers (...)

Lire la suite

Observations sur la naissance des cristaux

Publié le 11 avril 2018

Une équipe de chercheurs de l’Université de Bruxelles, de l’Université de Technologie d’Eindhoven et de l’Institut des Sciences de la Terre de Grenoble (ISTerre/OSUG, CNRS / Université Savoie Mont Blanc / IRD / IFSTTAR / Université Grenoble Alpes) a découvert les détails moléculaires de la sélection polymorphe des cristaux de macromolécules. Leurs travaux ont été publiés dans Nature le 5 avril 2018.
Produire des cristaux de macromolécules - une étape nécessaire pour comprendre la structure des protéines, (...)

Lire la suite
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 180