English

Accueil > Actualités > Carnet de terrain > A bord du brise-glace Polarstern




Rechercher

Terre Univers Environnement

A bord du brise-glace Polarstern

Participation du LGGE et du LaME aux deux prochaines campagnes scientifiques du brise-glace allemand Polarstern

par Natacha Cauchies - 9 juin 2013

Pour la première fois depuis 2006, le navire scientifique Polarstern, affrété par l’institut allemand Alfred Wegener Institute (AWI) passe l’hiver austral dans les eaux Antarctiques, en Mer de Weddell. Deux campagnes seront ainsi réalisées entre Cape Town en Afrique du Sud et Punta Arenas au Chili, du 8 juin au 12 août puis du 14 août au 16 octobre 2013 (Fig. 1). L’objectif de ces expéditions est pluridisciplinaire : études de l’atmosphère, de l’océan, de la glace de mer et des écosystèmes afin de mieux comprendre les propriétés et les processus physiques et biogéochimiques de la glace de mer en période de croissance.

L’implication du LGGE et de l’équipe LaME du LIPhy concerne l’étude des interactions entre l’atmosphère, la neige et la glace de mer, au sein d’une collaboration internationale incluant quatre autres groupes de différentes nationalités : British Antarctic Survey, Chalmers University of Technology Gothenburg, University of Gothenburg, et University of Heidelberg. Les études porteront sur le suivi dans l’atmosphère des aérosols, de l’ozone, des composés halogénés, du mercure et de ses dérivés. Par ailleurs, la composition chimique de la neige, de la glace de mer et de l’eau de mer sera également suivie pour déterminer le rôle de ces différents éléments dans la production atmosphérique du sel de mer, des composés halogénés réactifs et des dérivés du mercure.

Fig. 1 : trajet prévisionnel de l’expédition Polarstern ANT-XXIX/6 entre Cape Town (Afrique du Sud) et Punta Arenas (Chili) du 8 juin au 12 aout 2013, puis de l’expédition Polarstern ANT-XXIX/7 entre Punta Arenas et Cape Town du 14 aout au 16 octobre 2013.

Ces mesures devraient permettre d’éclairer les points suivants :

  • caractérisation de l’importance de la mer de Weddell comme source de sel de mer et de composés halogénés, en présence de glace de mer ;
  • caractérisation des processus chimiques à l’origine de la production d’espèces halogénées réactives à partir du sel de mer ;
  • impact des composés halogénés sur les évènements de réduction d’ozone et de mercure en Antarctique ;
  • meilleure compréhension du système complexe atmosphère / glace de mer / océan dans le cycle global du mercure.
Fig. 2 : Glace de mer en formation au large du continent Antarctique.
© B. Jourdain, LGGE-OSUG.

Dans le cadre des travaux menés par le LGGE et LaME sur ce navire, B. Jourdain (LGGE) et G. Méjean (LaME) participeront à la première expédition et H.-W. Jacobi (LGGE) à la seconde. Sont également directement impliqués dans ce programme de mesures M. Legrand, S. Preunkert, J. Savarino et A. Dommergue (LGGE), R. Grilli, S. Kassi, et D. Romanini (LaME).

Fig. 3 : Polarstern brise la glace dans la mer de Weddell.
© H.-W. Jacobi, LGGE-OSUG.

L’avancée du navire tout au long de ces missions pourra être suivie sur cette page.

— 


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017