English

Accueil > Actualités > Communiqués de presse > Raid scientifique en Antarctique




Rechercher

Terre Univers Environnement

Raid scientifique en Antarctique

Communiqué publié le 3 janvier 2012

par Natacha Cauchies - 3 janvier 2012 ( maj : 26 janvier 2012 )

Le raid scientifique Dôme C – Vostok – Point Barnola programmé pour l’été austral 2011-2012 est une première scientifique et logistique dans cette région de l’Antarctique encore inexplorée par moyens terrestres. Il permettra, au terme d’une collaboration étroite, d’atteindre en une seule opération les objectifs scientifiques de deux projets coordonnés respectivement par Michel Fily et Jérôme Chappellaz du LGGE-OSUG et soutenus par l’ANR et l’IPEV : Taste-Idea/Vanish et Explore.

Ce raid se place d’emblée dans un cadre de coopération internationale indispensable en Antarctique. Le navire de desserte, la station scientifique Dumont d’Urville et les véhicules sont mis en oeuvre par l’IPEV qui possède en termes d’organisation de raids terrestres une expérience au meilleur niveau international. La base Concordia d’où partira le raid est franco-italienne et les avions sont opérés par les italiens. Les « Expéditions Russes Antarctiques » nous offrent l’accès à la base Vostok et un scientifique russe participera au programme « EXPLORE », ainsi qu’un chercheur suisse.

Itinéraire

La route partira de Concordia - Dôme C, passera à la station russe de Vostok avant d’atteindre le point dit Barnola, situé à une centaine de kilomètres au sud de Vostok. La distance parcourue aller/retour sera au total de 1 400 kilomètres sur un terrain vierge. L’altitude variera de 3 200 m à
Dôme C à 3 600 m à Vostok ; les températures devraient osciller entre -30°C et -50°C. Au-delà du défi scientifique se rajoute donc un défi technologique. Quatre véhicules de l’IPEV seront utilisés tout au long du raid : trois tracteurs pour les charges les plus lourdes ainsi qu’un véhicule plus
léger équipé d’une lame pour niveler la surface de neige si besoin. Les charges comprennent les caravanes de logement (réfectoire, chambres),
les unités laboratoires pour les expériences, l’équipement scientifique, les échantillons de neige (carottes ou autres) et bien sûr le carburant
(en effet, le raid se déplacera en autonomie totale). Trois vols avions sont programmés entre Concordia, Vostok ou le point Barnola pour
échanger une partie du personnel scientifique et rapatrier une partie des carottes de névé.
Certains échantillons seront étudiés à Concordia, la majeure partie sera rapatriée en France.

Planning

Le raid est parti de la côte le 8 décembre puis de Concordia le 20 décembre 2011 pour un retour vers le 20 janvier 2012. La durée totale depuis Concordia est donc de 32 jours qui se répartissent en 13 jours de route (100 km max/jour) et donc 19 jours de travail scientifique lors de 6 stations de 1 à 3 jours, auxquelles il faut rajouter 8 jours au Point Barnola, où sera effectué le forage de 150 m dans le cadre d’Explore. La plupart des mesures, prises d’échantillons, carottages, installation de matériel se fait en station et quelques mesures sont programmées en continu par des instruments attachés aux véhicules (radar, laser, rayonnement).
L’équipe sera acheminée par voie maritime via Dumont d’Urville et par avion via la base italienne Mario Zucchelli.

L’équipe

Cette équipe est composée de chercheurs et de techniciens qui ont tous une grande expérience et des expertises complémentaires.

- Pour Taste-IDEA :

  • L. ARNAUD (LGGE), responsable opérations scientifiques, physique de la neige
  • E. LEMEUR (LGGE), radar, carottages
  • E. LEFEBVRE (LGGE), instrumentation physique et météorologique
  • G. TESTE (LGGE), prélèvements chimie, carottages

De plus un sismologue de Strasbourg (M. Bes-de-Bec) se joindra à l’équipe avec la mission de démonter les 5 sismographes installés par avion sur ce trajet il y a 1 à 3 ans.

- Pour Explore :

  • J. CHAPPELLAZ (LGGE), carottage, responsable scientifique
  • O. ALEMANY (LGGE), carottage profond
  • A. EYKAKIN, AARI, Russie
  • M. SCHNEEBELI, micro-physique neige, Suisse

- Pour la logistique, trois personnels de l’IPEV : Antony VENDE, responsable logistique du convoi, David et Alexandre Le Luc, mécaniciens engins.

Journal de bord

Suivre au quotidien le raid scientifique grâce au carnet de bord tenu par les scientifiques.

Extrait du 1er janvier 2012 :

De la part de Laurent Arnaud du LGGE, responsable des opérations scientifiques sur le raid.
Arrêt à 11H45 par 77° 40 S - 110° 34 E (Station sismo CASE07)
Distance parcourue : 110 km depuis le 30 décembre ; Distance de Vostok : 129 km
Beau temps toute la journée. Pas de vent. Aujourd’hui c’était la fin de la route jusqu’à S4, puis une journée glacio avec plusieurs forages : miniforeuse jusqu’à 20 m et grosse foreuse jusqu’à 10 et 3,5 m. Mesures structures de la neige dans le trou de forage. Démontage et récupération de station sismo. Mesures atmosphériques comme d’habitude. Et une soirée à démonter et tester le spectralbedomètre sans succès. La carte du PC a laché. On reprend la route demain pour se rapprocher le plus possible de Vostok. Ensuite c’est l’arrivée à Vostok. Parallèlement, on va ranger et réorganiser nos espaces pour faire de la place pour le forage Explore et limiter le travail de Greg en fin de saison pour le renvoi des caisses.

Contact Presse :

au LGGE : Michel Fily l T 04 76 82 42 39l fily@lgge.obs.ujf-grenoble.fr

Communiqué PDF

— 


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017