English

Accueil > Actualités > Faits marquants > Talents CNRS 2017 : Samuel Morin reçoit la médaille de bronze 2017 du CNRS




Rechercher

Terre Univers Environnement

Talents CNRS 2017 : Samuel Morin reçoit la médaille de bronze 2017 du CNRS

par Chargé(e) de communication - 8 décembre 2017 ( maj : 8 janvier 2018 )

Samuel Morin (CEN), médaille de bronze et Danièle Hauser, directrice adjointe scientifique de l’INSU ©CNRSAlpes
Le CNRS distingue chaque année au niveau national des chercheurs, ingénieurs et techniciens travaillant au sein de laboratoires des délégations régionales du CNRS.

En 2017, le CNRS a honoré 7 lauréats pour la délégation Alpes : 2 Médailles d’argent, 3 Médailles de bronze et 2 Médailles de cristal. Vendredi 1er décembre 2017, les directeurs des instituts du CNRS ont remis les médailles lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Musée de Grenoble.

À cette occasion Danièle Hauser, directrice adjointe scientifique de l’INSU a remis à Samuel Morin, chercheur au Centre d’études de la neige (CEN/OSUG) du Centre national de recherches météorologiques (CNRM, CNRS/Météo-France), la médaille de bronze du CNRS.

Portrait du Lauréat

La spécialité de Samuel Morin est d’observer et de simuler numériquement l’évolution des propriétés physiques de la neige. Après avoir effectué un doctorat et un post doctorat au Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement (LGGE) de Grenoble, il est recruté en 2009 au Centre national de recherches météorologiques (CNRM). Dès lors, le jeune chercheur initie des collaborations, contribue aux développements du modèle de simulation détaillé du manteau neigeux, baptisé Crocus, et valorise des outils de recherche et d’observation au-delà de leur domaine initial d’application. Par la confrontation aux connaissances nouvelles sur la microstructure de la neige, l’utilisation de nouveaux instruments de mesure et de séries d’observations détaillées du manteau neigeux, il contribue à améliorer ce modèle largement utilisé, qui étaye de nombreuses thématiques de recherches, de l’étude du couvert nival en montagne et en régions polaires aux problématiques sociétales, englobant les risques naturels en montagne ou le fonctionnement et le devenir des stations de sports d’hiver. À 33 ans, Samuel Morin bénéficie d’une reconnaissance internationale dans sa spécialité et anime plusieurs projets de recherches d’envergure. Il est également directeur du Centre d’études de la neige du CNRM, une équipe associée à l’Observatoire des sciences de l’Univers de Grenoble.

Les Talents du CNRS : la médaille de bronze
 
La Médaille de bronze récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Contact scientifique local
- Samuel Morin, CEN/OSUG samuel.morin[at]meteo.fr

Portrait du Lauréat
au format pdf

 
 
 
 
 
 
Cet article a été publié par :
- la délégation Alpes du CNRS (DR11)
- l’institut national des sciences de l’Univers du CNRS (INSU)

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2018