English

Accueil > Agendas > Rendez-vous publics > Conférences | Semaine du 23 avril 2012




Rechercher

Terre Univers Environnement

Conférences | Semaine du 23 avril 2012

2 avril 2012 ( maj : 4 octobre 2012 )

Mardi 24 - 20h à Saint Martin d’Hères : "Les binaires en interaction sous l’oeil du VLT Interferometer" (N. Blind) |
Mercredi 25 - 18h30 à Grenoble : "Sombre avenir pour la banquise" (J. Weiss) | ...

Des conférences TOUT PUBLIC, en entrée LIBRE et GRATUITE, dans la limite des places disponibles :


- Les binaires en interaction sous l’oeil du VLT Interferometer

Plus de 50% des étoiles vivent en couple et, parmi elles, les binaires dites "en interaction" ont une vie intime des plus intenses. Des phénomènes complexes ont lieu en leur sein, pouvant mener à la formation de nébuleuses planétaires, aux phénomènes de novae récurrente ou encore de supernova de type Ia, qui servent d’étalon de mesure des distances en cosmologie. Les binaires en interaction sont d’excellents laboratoires pour étudier un vaste ensemble de processus physiques communs à nombres de sources astrophysiques, des étoiles jeunes aux quasars. Après avoir fait le tour du bestiaire des étoiles binaires et de leurs propriétés, je ferai une brève introduction à la technique de l’interférométrie optique, technique capable d’observer le ciel avec l’acuité visuelle d’un télescope de plusieurs centaines de mètres de diamètres dans le visible et l’infra-rouge. Je reviendrai enfin sur les premiers résultats obtenus avec les interféromètres CHARA (USA) et VLTI (ESO, Chili), pour finir sur les perspectives à court et moyen terme.

par Nicolas Blind, ingénieur à l’IPAG

Mardi 24 avril 2012, à 20h, à la Maison de Quartier Péri, 16 rue Pierre Brossolette, 38400 St Martin d’Hères.

Plus d’informations :
Contact : jak.dejesus@free.fr - 04 76 51 14 60
Site internet de la MJC


- Sombre avenir pour la banquise

La banquise arctique, cette fine pellicule de glace qui se forme à la surface de l’océan boréal, joue le rôle de sentinelle du réchauffement climatique. Isolant thermique entre l’océan et l’atmosphère polaire, la banquise est particulièrement sensible au réchauffement planétaire, et son déclin avéré depuis plusieurs décennies est en fait un accélérateur du changement climatique aux hautes latitudes. Dans cette conférence, après une brève présentation de l’environnement arctique, nous résumerons les observations révélant un déclin spectaculaire des glaces de mer, nous essayerons de nous projeter dans le futur proche, puis nous discuterons des conséquences d’une probable disparition de la banquise arctique estivale en termes de routes maritimes, d’exploitation des ressources, ou d’environnement.

par Jérôme Weiss, glaciologue au LGGE

Mercredi 25 avril 2012, à 18h30, à l’auditorium du Muséum, rue des dauphins.

Plus d’informations :
Site du Muséum


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017