English

Accueil > Agendas > Rendez-vous scientifiques > Cérémonie des prix de thèse Univ. Grenoble | 21 novembre 2013




Rechercher

Terre Univers Environnement

Cérémonie des prix de thèse Univ. Grenoble | 21 novembre 2013

par assistant com’ - 5 novembre 2013 ( maj : 6 novembre 2013 )

La cérémonie de remise des Prix de thèse 2013 de l’Université de Grenoble aura lieu à l’Hôtel de Ville de Grenoble le 21 novembre (sur invitation). Ces prix récompensent l’excellence scientifique du travail de recherche de sept jeunes Docteurs de l’Université de Grenoble ayant soutenu leur doctorat durant l’année civile 2012.

Pour la deuxième édition du prix de thèse de l’Université de Grenoble, la Ville de Grenoble s’associe au Collège des écoles doctorales pour récompenser les docteurs dont le travail de thèse, d’une qualité exceptionnelle, répond également à un ou plusieurs des critères suivants : innovation, interdisciplinarité, contribution à la compréhension des phénomènes de société.
Chaque lauréat recevra un chèque de 1 500 euros après avoir brièvement exposé ses travaux.

Pierre Lanari, ISTerre Félicitations à Pierre LANARI, distingué pour sa thèse « Micro-cartographie P-T-e dans les roches métamorphiques. Applications aux Alpes et à l’Himalaya », préparée sous la direction d’Olivier Vidal et Stéphane Schwartz à l’ISTerre et de l’École doctorale Terre Univers Environnement.

Le travail de thèse de Pierre Lanari porte sur des questions fondamentales en géologie : comment les chaines de montagnes se sont-elles formées ? À quelle vitesse et sous quelles conditions ? Pour y répondre le géologue utilise la minéralogie des roches aujourd’hui à la surface de la Terre pour en déduire les pression et température qu’ont subies ces roches dans leur cheminement au sein de la croûte terrestre. L’originalité des travaux de Pierre Lanari est d’avoir utilisé des cartes microscopiques de la chimie des minéraux pour obtenir des informations plus précises et plus fines sur le parcours des roches dans des conditions de température et de pression jusqu’ici peu étudiées. Ceci a nécessité le développement de nouveaux concepts thermodynamiques et la mise au point de techniques d’interprétation d’images. Ainsi, cette thèse se distingue par la variété des techniques utilisées empruntées à la physique, à la chimie, aux sciences expérimentale et de l’observation, ainsi que par la portée des résultats obtenus et de l’information que l’on peut en tirer sur la formation des montagnes et d’autres processus géodynamiques. Pierre a également développé un logiciel permettant à d’autres géologues de mettre en pratique de façon très efficace les développements méthodologiques et théoriques qu’il a réalisés durant sa thèse.


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017