English

Accueil > L’Observation > Les services d’observation à l’OSUG > Observatoires ateliers > ORAURE




Rechercher

Terre Univers Environnement

ORAURE

Observation des aérosols, labellisé SOERE en 2011.

26 avril 2011 ( maj : 29 juin 2014 )

Objectifs scientifiques :

Le SOERE ORAURE concerne le suivi long-terme des propriétés des aérosols atmosphériques à partir de stations sol. Les aérosols jouent un rôle important à la fois sur le bilan radiatif de la terre et sur la qualité de l’air. Le service doit documenter leur variabilité spatiale et temporelle, permettre de comprendre l’origine des sources, fournir ces informations pour la validation des modèles numériques pour la qualité de l’air et le climat afin d’améliorer les prévisions effectuées à l’aide de ces modèles, permettre de mieux évaluer les impacts des changements climatiques sur la qualité de l’air. Les activité du SOERE permettront en outre d’aider à la va définition de nouveaux outils d’observation, de participer à la validation des données satellitaires et de proposer aux industriels des développements instrumentaux ou méthodologiques permettant de systématiser les observations ou les analyses.

Implémentation :

Les données mesurées proviennent de diverses sources : mesures in-situ, télédétection à partir du sol, observations spatiales. Le SOERE repose sur des stations d’observations existantes d’une part (notamment de services d’observation existants), et sur des stations nouvelles d’autre part. Un autre volet du SOERE est l’archivage, la valorisation et la mise à disposition des données (ICARE), en lien avec les activités de modélisation.

L’objectif spécifique du LGGE est d’une part, de maintenir des observations atmosphériques sur différents sites : dans les Alpes (Observatoire Vallot et/ou Plateau de Bure) ; sur les zones d’étude du LGGE (Andes/Himalaya).
D’autre part, nous travaillons spécifiquement au développement d’un système intégré autonome adapté à l’observation de la composition atmosphérique depuis les zones de haute montagne. L’objectif est ici de palier à une répartition spatiale très inhomogène des observations favorisant laissant des régions entières de la planète privé d’observations, notamment les régions de montagne.

Partenaires et collaborations :

Le SOERE est porté par le Laboratoire d’Optique Atmosphérique (Université de Lille 1) et regroupe 11 laboratoire, dont le LGGE/OSUG. Par ailleurs l’OSUG a soutenu en 2010 l’atelier AEROTROP, qui est l’un des précurseurs de ce projet SOERE, et qui a reçu un financement européen en 2010.

Calendrier :

2010 : soutien de l’OSUG à l’atelier AEROTROP

2010 : Financement européen d’AEROTROP

2010 : Labellisation SOERE

Tâches de service actuelles au LGGE/OSUG :

  • 1 chercheur CNAP du LGGE/OSUG remplit les tâches suivantes : coordination du service
  • 2 chercheurs CNRS, 1 ingénieur CNRS et 1 ingénieur (CDD) participent également au service ORAURE au sein du LGGE

Autres observatoires impliqués :

Observatoire Midi-Pyrénées

OSU-Réunion

Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand

Observatorie de Versaille Saint-Quentin-en-Yvelines

OSU Nord Pas de Calais (en cours)

Liens utiles :

Site

Contacts :

contact local : Paolo Laj

contact national (si différent) : Didier Tanré (Université de Lille)


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017