English

Accueil > L’Observation > Les services d’observation à l’OSUG > Services d’Observation de l’INSU > Astronomie et Astrophysique > SO3 Stations d’observation nationales et internationales > ALMA




Rechercher

Terre Univers Environnement

ALMA

instrumentation des grands observatoires au sol et spatiaux

19 juillet 2012 ( maj : 28 juin 2014 )

Objectifs scientifiques :

ALMA (Atacama Large Millimeter/Submillimeter Array) est à l’heure actuelle le plus gros projet d’astronomie au sol.

La sensibilité et la résolution angulaire de ALMA permettront des avancées considérables dans de nombreux domaines, incluant la formation des
galaxies, la formation stellaire, l’astrochimie, ou l’étude du système solaire.

Implémentation :

ALMA est un interféromètre composé de 50 antennes de 12 m de diamètre, équipées chacune de récepteurs couvrant des bandes de fréquences allant de 100 GHz à 900 GHz.

Partenaires et collaborations :

ALMA est une collaboration mondiale, incluant les USA, le Canada, Taiwan, le Japon et l’Europe. Le projet est porté en Europe par l’ESO, mais implique également de nombreux autres instituts en Europe. L’IRAM, à Grenoble, est l’un des groupes européens les plus actifs, en charge notamment de la construction de l’une des bandes de fréquence.

Le point de contact pour les astronomes utilisant ALMA sera le ALMA Regional Center (ARC), qui sont en charge de la gestion des proposals, de
l’archive, mais aussi du support aux utilisateurs. L’ARC européen est composé d’un centre principal à l’ESO et de plusieurs "ARC nodes", instituts chargés plus spécifiquement du support aux utilisateurs. L’IRAM est l’un de ces ARC nodes.

Calendrier :

2003 : Début de la construction

Mi-2008 : Début du commissionning

début 2011 : 1er appel à propositions pour la ALMA Early Science (16 antennes)

fin 2011 : Début des observations

2013 : Complétion de ALMA

Tâches de service actuelles à l’IPAG :

Il y a actuellement un chercheur CNAP effectuant une tâche de service sur ALMA à l’IPAG : il participe au commissioning d’ALMA.

Autres observatoires impliqués :

- Observatoire de Paris (LERMA)

- Institut d’Astrophysique de Paris

- Observatoire de Bordeaux

Liens utiles :

Site officiel ALMA

ARC-node à l’IRAM

Projet ALMA à l’ESO

Action Spécifique ALMA (ASA), qui a pour mission d’animer et de structurer la communauté française en vue de l’exploitation d’ALMA et de
participer à l’élaboration de la contribution française dans l’ARC (ALMA Regional Centers).

Les Services d’Observation de l’IPAG

Contacts :

Local (IRAM) : Frédéric Gueth

National : Jérôme Pety

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017