English

Accueil > La Formation > Formations universitaire > Masters > Biodiversité, Ecologie, Evolution > Parcours Gestion de l’Environnement (GE)




Rechercher

Terre Univers Environnement

Parcours Gestion de l’Environnement (GE)

par Chargé(e) de mission communication - 18 septembre 2017 ( maj : 20 septembre 2017 )

Objectifs du parcours Gestion de l’Environnement

La gestion durable des milieux naturels à différentes échelles est une thématique en plein développement, notamment depuis l’entrée en vigueur de la loi-cadre sur la biodiversité. Celle-ci prévoit l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, la réparation du préjudice écologique, la protection des ressources naturelles, un durcissement des sanctions etc. Le parcours GE a pour objectif de former des ingénieurs écologues pluridisciplinaires, capables de prendre en main ces nouvelles thématiques et ces nouvelles contraintes.

Responsable du parcours
Stephane.Reynaud@univ-grenoble-alpes.fr
Responsable administrative
aline.cepeda@univ-grenoble-alpes.fr
Programme détaillé
Candidater

 
 
 

Approche

Les 4 mois de formation (suivis de 6 mois de stage) sont assurés par des intervenants en prise directe avec les problématiques de la gestion des milieux naturels à différentes échelles. Les origines diverses (Bureaux d’études, ONCFS, Conservatoire, Université, Irstea…) et les expériences multiples (locales, nationales et internationales, Experts, Consultants, Gestionnaires, Chercheurs…) des encadrants offrent aux étudiants un accès unique à un très large éventail de compétences telles que la législation de l’environnement, le développement de protocoles de diagnostic et de gestion des milieux naturels, ainsi que les outils dédiés aux Systèmes d’Informations Géographiques.

Atouts de la formation :

  • De nombreuses sorties terrain servent de cadre concret à la mise en pratique des connaissances théoriques et pratiques développées en cours
  • Intervenants en prise directe avec les problématiques de la gestion des milieux naturels
  • Une excellente insertion professionnelle : 85% à 90% d’insertion professionnelle (chiffres de 2013 sur 89 diplômés)

Débouchés

L’insertion professionnelle est de 85 à 90% (chiffres 2013 sur 89 diplômés) en Bureaux d’Études, Conservatoires et Associations, Collectivités territoriales, Parcs et Réserves régionaux et nationaux comme chargés d’étude ou de mission.

Admission

L’admission en M1 (capacité limite : 32 places) des titulaires d’une licence Sciences de la Vie parcours biologie se fait sur la base du dossier (CV, relevés des notes sur les 3 dernières années, lettre de motivation) et d’un entretien avec une commission de recrutement composée des responsables du Master, avec l’aide de l’équipe pédagogique.


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017