English

Accueil > La Formation > Formations universitaire > Masters > Stages de master > Archives > Ante 2017 > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Estimations horaires des précipitations en zones de relief et impact sur les prévisions d’enneigement dans les Alpes




Rechercher

Terre Univers Environnement

Estimations horaires des précipitations en zones de relief et impact sur les prévisions d’enneigement dans les Alpes

par Encadrants de stages - 2 septembre 2014 ( maj : 22 septembre 2014 )

Titre : Estimations horaires des précipitations en zones de relief et impact sur les prévisions d’enneigement dans les Alpes

Laboratoire de rattachement : CNRM-GAME/Centre d’Études de la Neige, Domaine Universitaire - 1441 rue de la piscine - 38400 Saint Martin d’Hères

Encadrants :
Laurent Mérindol - Fatima Karbou (Page Web) - Gérald Giraud

Téléphone : 04 76 63 79 19 - 04 76 63 79 05 - 04 76 63 79 16

Mots clés : neige, assimilation, modélisation

NOTA : Stage pourvu au 19/09/2014

Contexte et objectifs de la mission de stage :
Ce travail s’inscrit dans le cadre des études menées au sein du Centre d’études de la Neige en vue d’une meilleure modélisation de champs météorologiques de montagne dont le degré de réalisme conditionne la qualité des prévisions d’enneigement en sortie du modèle d’évolution de neige Surfex-Crocus. Des travaux récents ont abouti à la mise en œuvre d’un outil unidimensionnel d’assimilation variationnelle (1D-Var) qui produit des analyses de précipitations de la surface à 3900 m avec un pas modulable de 300m ou de 100 m (Rapport de stage de L. Hermozo (2013), Birman et al. (2014)). Cet outil utilise comme ébauche les prévisions de cumuls 24h de précipitation du modèle à aire limitée AROME ainsi qu’une climatologie de précipitations par tranches d’altitude et assimile des observations in-situ de précipitations sur les Alpes. Les résultats d’évaluation de cet outil ont montré que les analyses de précipitations obtenues sont de très bonne qualité et se comparent très favorablement aux analyses de précipitations produites par le modèle SAFRAN, qui constitue une référence dans le domaine. Les études d’évaluation du 1D-Var ont également souligné l’apport positif d’une prise en compte des prévisions du modèle AROME.

Le but de ce stage est de poursuivre les développements du système 1D-Var notamment en développant une procédure de distribution horaire des cumuls journaliers de précipitations analysés sur un massif alpin qui intégrerait les observations disponibles en tant que contraintes (observations horaires, journalières de pluviomètres ou observations des radars météorologiques opérationnels ou en test du projet RHYTMME). En effet, une bonne désagrégation horaire de précipitations, en plus d’autres paramètres météorologiques, est requise en entrée du modèle de neige Surfex-Crocus. Nous nous appuierons également sur les prévisions horaires d’hydrométéores du modèle de prévision numérique du temps AROME pour proposer une distribution horaire des précipitations adaptée pour les zones de relief. L’effet de cette paramétrisation sera étudié via des simulations d’enneigement à l’aide du modèle Surfex-Crocus.

Compétences ou pré-requis souhaitables :
Bonnes connaissances en informatique, analyse de données, intérêt pour la météorologie. Rigueur et goût pour la recherche.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017