English

Accueil > La Formation > Formations universitaire > Masters > Stages de master > Archives > Ante 2017 > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Implémentation d’un modèle de fonte simplifié dans le modèle ELMER-ICE pour la simulation de l’évolution du Glacier Zongo (Bolivie).




Rechercher

Terre Univers Environnement

Implémentation d’un modèle de fonte simplifié dans le modèle ELMER-ICE pour la simulation de l’évolution du Glacier Zongo (Bolivie).

9 juillet 2012

Laboratoire de rattachement : LGGE

Encadrant : Antoine RABATEL

Téléphone : 04.76.82.42.71

Encadrant : Fabien GILLET CHAULET

Téléphone : 04.76.82.42.84

Mots clés : Glacier, Bilan de masse, Dynamique, Modélisation 3D.

Contexte et objectifs de la mission de stage :
Le Glacier Zongo (Cordillère Royale, Bolivie) est suivi depuis 1991 dans le cadre de la composante Andine de l’observatoire GLACIOCLIM (LGGE/LTHE-France, UMSA-Bolivie). C’est le glacier possédant la série de bilan de masse, mesuré à l’échelle mensuelle, la plus longue de l’ensemble de la région intertropicale. En outre, des mesures de vitesse en surface, la topographie de l’évolution de la zone d’ablation et une cartographie du lit rocheux sous glaciaire sont disponibles.
Le modèle Elmer/Ice, développé au sein de l’équipe EDGE au LGGE, est un modèle d’écoulement glaciaire 3D. Il permet de représenter, avec la physique nécessaire, le transfert de masse de la zone d’accumulation vers la zone d’ablation.
L’objectif de ce stage est d’implémenter un module de bilan de masse, basé sur un modèle de bilan d’énergie simplifié de type degré-jour, dans le modèle Elmer/Ice pour simuler l’évolution du Glacier Zongo. Les données de terrain disponibles seront pour partie utilisées comme données d’entrée (mesures de vitesse, cartographie sur lit rocheux, topographie de la surface) et pour partie en validation (mesures de bilan de masse). Une fois le modèle testé et validé sur la période de mesures, il pourra être utilisé : i) pour reconstruire des paléostades glaciaires contraints par les moraines présentes sur la marge proglaciaire (extension du maximum du Petit Age Glaciaire (mi-17ème siècle) et estimer la variation des paramètres climatiques nécessaires pour permettre aux glaciers d’atteindre une telle extension ; et ii) estimer l’évolution du glacier pour les décennies à venir en forçant le modèle avec les estimations faites par le GIEC de l’évolution à venir des températures.

Information complémentaire : Ce stage est déjà pourvu.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017