English

Accueil > La Formation > Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Écoulement à la base des calottes polaires




Rechercher

Terre Univers Environnement

Écoulement à la base des calottes polaires

par Encadrants de stages - 14 juin 2013 ( maj : 7 mai 2014 )

Titre : Écoulement à la base des calottes polaires

Laboratoire de rattachement : LGGE

Encadrant : Frédéric Parrenin

Téléphone : 04.76.82.42.65

Encadrant : Olivier Gagliardini

Mots clés : glaciologie, mécanique.

Contexte et objectifs de la mission de stage :

Les carottes de glace forées en Antarctique et au Groenland permettent de déterminer l’âge de la glace en fonction de la profondeur au site de forage, par exemple par des méthodes de calage orbital (Dreyfus et al., 2007). Connaissant de plus l’accumulation initiale de neige à partir de la concentration en isotope de l’eau, l’on peut déduire la fonction d’amincissement vertical, c’est-à-dire le rapport entre l’épaisseur d’une couche dans le forage et son épaisseur initiale lorsqu’elle était en surface. Cela constitue une information mécanique intéressante que nous proposons d’exploiter dans ce travail de M2R pour déterminer les processus qui régissent l’écoulement à la base de la calotte.

Une telle approche pour comprendre l’écoulement de la glace basale à partir d’information sur son âge a été appliquée au forage NEEM au Groenland (Dahl-Jensen et al., 2013) mais aucune étude de ce type n’a été effectuée pour l’Antarctique. L’on visera ici à expliquer premièrement la stagnation ou même l’augmentation de la fonction d’amincissement vertical à la base de certains sites comme Dome Fuji et Berkner et dans une moindre mesure Dome C. Deuxièmement, l’on cherchera une explication à les oscillations de ±50 % observées dans la fonction d’amincissement vertical des couches à EPICA Dome C qui font penser à une forme de plissage ou de boudinage (Dreyfus et al., 2007 ; Parrenin et al., 2007). Troisièmement, l’on déterminera un scénario mécanique pour expliquer les discontinuités dans la stratigraphie de la glace basale à Vostok (Raynaud et al., 2005, p.11).
Qualitativement, l’on pourra essayer de déterminer quelles rétroactions positives, provenant d’hétérogénéité des conditions, peuvent conduire à des instabilités dans l’écoulement. Quantitativement, l’on pourra s’appuyer sur le modèle d’écoulement ELMER-ICE pour construire des scénarios mécaniques.

Références

Dahl-Jensen, D., Albert, M. R., Aldahan, A., Azuma, N., Balslev-Clausen, D., Baumgartner, M., Berggren, A.-M., Bigler, M., Binder, T. and Blunier, T. : Eemian interglacial reconstructed from a Greenland folded ice core, Nature, 493, 489–494, 2013.

Dreyfus, G. B., Parrenin, F., Lemieux-Dudon, B., Durand, G., Masson-Delmotte, V., Jouzel, J., Barnola, J.-M., Panno, L., Spahni, R., Tisserand, A., Siegenthaler, U. and Leuenberger, M. : Anomalous flow below 2700 m in the EPICA Dome C ice core detected using δ18O of atmospheric oxygen measurements, Clim. Past, 3(2), 341–353, doi:10.5194/cp-3-341-2007, 2007.

Members, N. community : Eemian interglacial reconstructed from a Greenland folded ice core, Nature, 493(7433), 489–494, doi:10.1038/nature11789, 2013.

Parrenin, F., Dreyfus, G., Durand, G., Fujita, S., Gagliardini, O., Gillet, F., Jouzel, J., Kawamura, K., Lhomme, N., Masson-Delmotte, V., Ritz, C., Schwander, J., Shoji, H., Uemura, R., Watanabe, O. and Yoshida, N. : 1D ice flow modelling at EPICA Dome C and Dome Fuji, East Antarctica, Clim. Past, 3, 243–259, 2007.

Raynaud, D., Barnola, J.-M., Souchez, R., Lorrain, R., Petit, J.-R., Duval, P. and Lipenkov, V. Y. : Palaeoclimatology : the record for marine isotopic stage 11, Nature, 436(7047), 39–40, 2005.

Prérequis : Le candidat devra avoir une formation en mécanique des milieux continus

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2016