English

Accueil > La Formation > ANCIEN I Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Entretien du lit d’une rivière divagante à charge graveleuse : rôle et dynamique de la végétation




Rechercher

Terre Univers Environnement

Entretien du lit d’une rivière divagante à charge graveleuse : rôle et dynamique de la végétation

5 juillet 2012

Laboratoire de rattachement : LTHE

Encadrant : Philippe BELLEUDY

Co-encadrant : Michal TAL (Aix-Marseille Université,
CEREGE UMR 7330)

Téléphone : 04.76.82.50.14

Mots clés : morphologie fluviale, végétation

Contexte et objectifs de la mission de stage :

La Durance est une rivière divagante à charge graveleuse, dont la vallée est fortement aménagée. Cette rivière est sujette à un contrat de rivière, qui accorde une place centrale à la restauration de la dynamique fluviale. Le fonctionnement morphologique et la mobilité sédimentaire a fait l’objet d’études approfondies, cependant le rôle de la végétation n’a pas à ce jour été extensivement pris en compte. La végétation impacte le transit sédimentaire et la morphologie fluviale de plusieurs manières : stabilisation des berges, modification des paramètres d’écoulement, colmatage de particules fines. D’un point de vue opérationnel, la végétation influence la capacité d’un chenal à transporter les crues, en modifiant sa morphologie et ses paramètres d’écoulement. C’est pourquoi il est important de pouvoir comprendre et caractériser les liens entre végétation, transport sédimentaire, et débits.

Ce stage s’inscrit dans la perspective de la détermination d’un débit d’entretien du lit et de la végétation par les crues. L’objectif du stage est de comprendre et caractériser les dynamiques temporelles et spatiales de l’installation de la végétation dans le lit de la basse Durance. En particulier, il s’agira de mettre en relation la chronique historique des débits et l’installation ou érosion de la végétation dans et autour du lit de la rivière les derniers 50ans. L’étude se concentrera sur des tronçons représentatifs des différents types de comportements morphologiques. L’analyse se basera sur des photos aériennes historiques, la chronique existante des débits, et des relevés de terrain avant et après la crue hivernale.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017