English

Accueil > La Formation > ANCIEN I Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Modélisation de l’écoulement des calottes polaires : développement, étude de processus et projection




Rechercher

Terre Univers Environnement

Modélisation de l’écoulement des calottes polaires : développement, étude de processus et projection

par Encadrants de stages - 5 septembre 2014 ( maj : 15 juin 2015 )

Titre : Modélisation de l’écoulement des calottes polaires : développement, étude de processus et projection

Laboratoire d’accueil : LGGE

Contact : Gaël Durand, durand@lgge.obs.ujf-grenoble.fr

Description :
Depuis maintenant deux décennies, nombre de glaciers côtiers des calottes antarctique et groenlandaise se sont accélérés et amincis. En conséquence, les deux calottes polaires perdent de plus en plus de glace, à un rythme qui s’accélère, et sont maintenant des contributeurs essentiels à l’élévation observée du niveau des mers. Estimer le comportement à venir des calottes est donc essentiel à l’établissement de projections fiables permettant la mise en place de stratégie d’adaptation appropriée. Ceci ne peut être réalisé qu’à l’aide d’un modèle numérique de calotte polaire. L’équipe EDGe du Laboratoire de Glaciologie et de Géophysique de l’Environnement (unité mixte CNRS - Université Grenoble Alpes) développe le modèle de calotte polaire Elmer/Ice (http://elmerice.elmerfem.org). Ce code de recherche libre, à la communauté d’utilisateurs grandissante, est aujourd’hui internationalement reconnu pour la finesse des processus implémentés, les procédures d’assimilation qui y sont développées, et la qualité des projections établies. Elmer/Ice est couramment utilisé dans l’étude des processus physiques en jeu dans la dynamique glaciaire (hydrologie sous-glaciaire, fracturation, endommagement et vêlage d’iceberg), la projection de l’évolution des glaciers et leurs interactions avec les autres composantes du système climatique (atmosphère, océan) qui sont à l’origine des perturbations de l’écoulement glaciaire aujourd’hui observés
Le candidat retenu possédera un solide bagage en méthodes numériques et en mécanique des fluides. Il sera intégré à l’équipe de recherche développant Elmer/Ice et aura pour charge un projet dimensionné à son profil (développement numérique, étude de processus, applications du modèle sur des cas réalistes). Ce projet sera précisément défini au préalable avec le candidat et prendra en compte les priorités thématiques de l’équipe au moment du déroulement du stage.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017