English

Accueil > La Formation > ANCIEN I Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Terre solide" > Couplage Subduction et Epaississement au Tibet




Rechercher

Terre Univers Environnement

Couplage Subduction et Epaississement au Tibet

par Encadrants de stages - 23 mai 2014 ( maj : 16 juillet 2014 )

Laboratoire de rattachement : ISTerre

Encadrante : Anne Replumaz

Téléphone : 04 76 63 52 45

mail : anne.replumaz@ujf-grenoble.fr

Mots clés : Tibet, Subduction continentale, expériences analogiques, ArcGis

Les coupes tomographiques de la zone de collision Inde/Asie montrent une subduction de lithosphère indienne vers le nord et une subduction de lithosphère asiatique vers le sud. Ce processus se reproduit au début de la collision entre l’Inde et l’Asie, avec une subduction asiatique probablement le long de la suture de Jinsha. Le sujet de cette thèse consiste à étudier à partir de cet exemple, le couplage entre les subductions continentales et l’épaississement du Tibet pendant la collision.

Une première série d’expériences analogiques utilisant la silicone comme analogue de la lithosphère a été réalisé à Rome en 2010, dans le laboratoire de Claudio Faccenna, pour étudier la subduction d’une plaque continentale et la déformation engendrée dans la plaque supérieure (Bajolet et al., 2013). Lors de ce stage, nous réaliserons une série d’expériences reproduisant deux subductions continentales à vergence opposée. Nous étudierons la déformation du bloc entre les deux, son épaississement et sa possible extrusion.
Le couplage entre le cisaillement et l’épaississement sera aussi étudié à partir des cartes géologiques, pour mesurer l’allongement des unités géologiques au Sud Tibet.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017