English

Accueil > La Formation > ANCIEN I Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Terre solide" > Ondes de torsions dans le noyau et observations satellitaires




Rechercher

Terre Univers Environnement

Ondes de torsions dans le noyau et observations satellitaires

24 mai 2012

Laboratoire de rattachement : ISTerre

Encadrant : Nicolas GILLET

Téléphone : 04.76.63.52.65

Mots clés : géomagnétisme, données satellitaires, dynamique du noyau terrestre

Contexte et objectifs de la mission de stage :

Nous avons détecté, à partir des mesures d’observatoires, des ondes de torsion dans le noyau terrestre qui expliquent un signal indépendant de période 6 ans dans les enregistrements de la durée du jour. Ces ondes sont d’autant plus rapides que le champ magnétique du noyau est intense ; elles nous ouvrent ainsi une fenêtre sur l’intérieur du noyau, invisible directement dans les mesures au dessus de la surface terrestre, et à l’origine de la géodynamo. Nous avons par ailleurs depuis 1999 des mesures continues du champ magnétique grâces aux missions satellitaires en orbite basse Oersted et Champ. Au contraire des observatoires au sol, ces mesures offrent une couverture globale, et nous estimons qu’elles améliorent d’un ordre de grandeur notre image de la variation séculaire du champ à la surface du noyau. Elles seront poursuivies par la constellation de trois satellites Swarm, lancée à l’été 2012. A l’issue de cette mission nous bénéficierons d’environ 20 ans de mesures satellitaires continues, de haute qualité, ce qui nous donne l’espoir d’imager le champ interne au noyau avec une meilleure résolution. L’objet de ce stage est d’estimer l’apport potentiel de ces mesures pour l’imagerie du champ interne au noyau, via l’inversion de données satellitaires synthétiques.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017