English

Accueil > La Recherche > Ateliers transversaux > Neige > Évènement scientifiques passés > Réunion « Progrès récents en modélisation de la neige » - 20/10/2017




Rechercher

Terre Univers Environnement

Réunion « Progrès récents en modélisation de la neige » - 20/10/2017

par Chargé(e) de communication - 20 mars 2018

Cet atelier était dédié aux progrès récents en modélisation de la neige et s’articulait autour de 6 présentations couvrant un large spectre de domaines et d’applications.

- Modélisation par champ de phase des métamorphoses de gradient de température
Rémy Granger (3SR/CNRM-CEN), Christian Geindreau (3SR), Frederic Flin (CNRM-CEN)

Le champ de phase est une méthode largement utilisée pour la modélisation de la solidification d’alliages dont les mécanismes physiques partagent de fortes similitudes avec ceux des métamorphoses de la neige. On présente ici un travail réalisé concernant le développement d’un tel modèle numérique, ainsi que des premières validations, notamment concernant la migration d’une bulle sous gradient de température dans de la glace monocristalline.

- Influence de la microstructure sur les propriétés effectives du névé et de la glace poreuse
Christian Geindreau (3SR), Armelle Philip (IGE), Christophe Martin (SIMaP), Alexis Burr (IGE)

À partir de la microstructure du squelette de glace obtenue par Tomographie X du névé de Dôme C, les propriétés effectives (ex : perméabilité, diffusivité, conductivité thermique, élasticité) ont été calculées en considérant les propriétés élémentaires de la phase air et de la phase glace. Ces propriétés macros sont comparées à des modélisations analytiques ou des données expérimentales disponibles.

- Un nouveau modèle d’émission et rétrodiffusion microonde de la neige (SMRT) pour mieux prendre en compte la micro-structure de la neige
Ghislain Picard (IGE), Melody Sandells (Corescience,UK) , Henning Löwe (SLF)

On sait depuis longtemps que la taille des grains est le principal facteur déterminant la diffusion des ondes par la neige dans le domaine microonde. Avec l’abandon progressif de la notion de “taille de grain” au profit de celle, plus générique, de micro-structure, la reformulation des modèles de diffusion existants est apparue nécessaire. SMRT est né de ce mouvement et d’un projet collaboratif entre Davos et Grenoble.

- Récents développements scientifiques du modèle Crocus
Mathieu Lafaysse, Marie Dumont, Vincent Vionnet, Samuel Morin (CEN-CNRM) et co-auteurs

Cette présentation décrit succinctement les récents développements scientifiques du modèle de neige détaillé SURFEX/Crocus. Ces développements incluent entre autres : les simulations ensemblistes multiphysiques du manteau neigeux, la prise en compte des impuretés absorbantes telles que les poussières minérales et le carbone suie, la percolation de l’eau liquide, la représentation des croûtes de glace et des interactions avec la végétation basse.

- Evolutions récentes en modélisation du piégeage des gaz dans la glace polaire
Patricia Martinerie, Camille Bréant, Alexis Burr, Kévin Fourteau (IGE)

Les résultats des modèles de densification à grande échelle suggèrent un effet dominant de l’accumulation neigeuse sur l’épaisseur du névé au centre de l’Antarctique. La vitesse de densification lors du frittage aux densités 0.5-0.85 est le paramètre clé qui doit être mieux représenté. A petite échelle, les résultats récents montrent un effet important de la stratification ainsi que des différences site à site de géométrie de la porosité qui renforce notre intérêt pour des études tomographiques. Un nouveau modèle de piégeage des gaz à très fine échelle (sous grain) est en cours de développement dans le cadre de la thèse de Kévin Fourteau.


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2018