English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > International > Soutien aux échanges avec les pays du Sud > Montage d’une thèse en co-tutelle entre les Universités de Grenoble et de Ngaoundéré (Cameroun)




Rechercher

Terre Univers Environnement

Montage d’une thèse en co-tutelle entre les Universités de Grenoble et de Ngaoundéré (Cameroun)

par assistant com’ - 24 avril 2013 ( maj : 9 décembre 2014 )

Porteur du projet : Marie Boucher

Ce projet vise à financer la venue à Grenoble d’un étudiant Camerounais afin de poursuivre sa formation sur la technique géophysique RMP et de valoriser ses premiers résultats expérimentaux dans la perspective de monter une thèse en co-tutelle entre son université d’origine (Ngaoudéré au Cameroun) et l’Université Joseph Fourier. A l’issue de son séjour, l’étudiant sera autonome sur la technique RMP et les bases seront posées pour la rédaction d’un article scientifique, justifiant ainsi une demande de bourse en thèse. Cette demande s’inscrit dans la continuité de l’école de terrain « Hydraride » qui a bénéficié d’un soutien de l’OSUG en 2012.

S. Kemgang réalisant un sondage par Résonance Magnétique des Protons dans l’extrême nord du Cameroun
© IRD / M. Boucher

Soutien accordé : 2 900 € en 2013

Bilan :

Bilan de la collaboration








Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017