English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Observation > Surfaces et interfaces continentales - océan - atmosphère > Atelier CENACLAM : Climatologie des Echanges Neige-Atmosphère, de la Couche Limite Atmosphérique et du Manteau neigeux




Rechercher

Terre Univers Environnement

Atelier CENACLAM : Climatologie des Echanges Neige-Atmosphère, de la Couche Limite Atmosphérique et du Manteau neigeux

Service d’observation concerné : Atelier CENACLAM : Climatologie des Echanges Neige-Atmosphère, de la Couche Limite Atmosphérique et du Manteau neigeux

par assistant com’ - 10 juillet 2012 ( maj : 10 décembre 2014 )

- Jouvence des instruments atmosphère – neige en Antarctique

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : LGGE
Porteur(s) du projet : Christophe Genthon

Les instruments, soumis aux rigueurs Antarctiques, ont une durée de vie réduite et doivent être régulièrement réparés ou renouvelés. Les instruments de mesure de la turbulence ont un coût unitaire et de réparation tout particulièrement élevé. Le LabEx OSUG@2020 vient ici contribuer à l’entretien et à la jouvence du système d’observation de l’atmosphère de surface Antarctique de l’atelier de l’OSUG CENACLAM. Cette maintenance concerne les nombreux instruments météorologiques actuellement déployés en Terre Adélie et au Dôme C pour étudier l’atmosphère et les interactions atmosphère-neige en vue de mieux interpréter les bilans de masse de surface des glaciers (service d’observation GLACIOCLIM).

Soutien attribué : 15 000 € en 2012

Bilan :

Bilan du projet






Pour en savoir plus :


- Exercice d’intercomparaison de capteurs de précipitation

Laboratoire(s) impliqué(s) : CNRM-GAME/CEN, LTHE
Porteur(s) du Projet : S. Morin

De nombreuses applications scientifiques et opérationnelles dépendent crucialement d’une estimation fiable de la quantité et de la phase de la précipitation. Ce type de mesure constitue cependant l’un des principaux défis de l’observation météorologique au sol. L’Organisation Mondiale de la Météorologie organise un nouvel exercice d’intercomparaison de capteurs de précipitation ciblé sur les précipitations neigeuses (WMO-SPICE : WMO SOLID PRECIPITATION INTERCOMPARISON EXPERIMENT). Le présent projet vise à doter le site expérimental du col de Porte (1235m altitude, massif de la Chartreuse) d’un pluviomètre de référence dans le cadre de cette expérience, permettant de contribuer à cet effort international et de qualifier plusieurs instruments utilisés par les systèmes d’observation incluant une composante nivale déjà déployés sur le site.

Soutien accordé : 11 740 € en 2013

Bilan :

Bilan du projet








       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017