English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Recherche > Planétologie > Spectropolarimètre Premier Cru Rouge




Rechercher

Terre Univers Environnement

Spectropolarimètre Premier Cru Rouge

par assistant com’ - 8 janvier 2013 ( maj : 27 juillet 2016 )

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : IPAG
Porteur du Projet : Mathieu Barthélemy

Jean Lilensten, Mathieu Barthélémy (IPAG) et Hervé Lamy (BIRA) à côté du spectropolarimètre
© Anne Vialatte

La polarisation des raies d’émission aurorales est une observable trop souvent négligée. En dehors de mesures contestées datant de plus de 50 ans, la polarisation de la raie rouge des aurores a été détectée en Janvier 2007 (Lilensten et al. GRL, 2008). Des mesures et des calculs ab initio ont permis de confirmer cette mesure et d’établir un lien en cette polarisation et les conditions géophysiques. Il apparaît clairement que d’autres raies du spectre auroral peuvent être polarisées. Parmi ces raies, on trouve les raies de N2 et de N2+ dans le bleu. D’autres raies de N2 ou O, dans le rouge, sont par exemple polarisables. Un spectropolarimètre (gamme 400-700 nm) a été construit et sera testé à Svalbard en février 2012. Le projet consiste à construire un instrument similaire pour la gamme 500-900nm de manière à avoir une couverture la plus complète possible du spectre auroral.

Montant accordé : 21 500 € en 2012

Bilan :

Bilan du projet









       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017