English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Thèses > 2016 > Déclenchements des glissements de terrain dans la Colca, Pérou ; étude par télédétection optique et suivi in situ




Rechercher

Terre Univers Environnement

Déclenchements des glissements de terrain dans la Colca, Pérou ; étude par télédétection optique et suivi in situ

Noélie BONTEMPS, ISTerre, Oct. 2016 - Oct. 2019

par Chargé(e) de mission communication - 22 février 2017

Supervision : Eric LAROSE & Pascal LACROIX (ISTerre)
Funding : 50% CNES / 50% Labex
Doctoral School : Terre-Univers-Environnement ; Grenoble

Présentation

Les mouvements de terrains de terrain sont responsables de près de 10000 victimes tous les ans [Petley, 2012], déclenchés par quatre principaux types de forçages : (1) les séismes, (2) les précipitations, (3) l’érosion fluviale, (4) l’activité humaine. La contribution de chacun de ces forçages à la dynamique gravitaire est mal connue dans les régions sismiques où les effets peuvent être interdépendants. La vallée de la Colca au Sud Pérou, offre un site d’étude unique pour étudier cette dynamique gravitaire, avec une pluviométrie saisonnière et une sismicité forte [Lacroix et al., 2014]. Une dizaine de mouvements de terrains actifs, situés le long de la rivière Colca ont été recensés dans la vallée. Grâce aux archives d’images satellites optiques (KH9, Landsat, SPOT, ASTER, Pléiades) et à de l’imagerie aérienne, il est possible de remonter à 60 ans d’histoire sur la zone (1955-2015). Cette thèse visera à identifier la contribution relative des forçages sismotectoniques, pluviométriques et fluviatiles dans la dynamique gravitaire à partir de la restitution de la série temporelle des champs de déformations de l’ensemble des mouvements de terrain de la vallée sur 60 ans. Une attention particulière sera portée à la dynamique de l’érosion fluviale et les déplacements latéraux très rapides du lit de la rivière Colca résultant de la compétition entre les glissements de terrain affectant des versants opposés.Par ailleurs, la thèse s’appuiera à comprendre la mécanique du mouvement de terrain de Maca lors des différents forçages sismiques et pluviométriques. Le glissement est instrumenté depuis 2015 par des GPS et des réseaux de sismomètres. Ainsi cette thèse cherchera à établir les liens entre les forçages sismiques et pluviométriques, l’endommagement de la masse instable, et sa déformation.

Références

Lacroix, P., H. Perfettini, E. Taipe, and B. Guillier (2014), Co- and Postseismic motion of a landslide ; observations, modelling and analogy with tectonic faults, Geophys. Res. Lett., 41, 6676–6680 Petley, D. (2012), Global patterns of loss of life from landslides. Geology, 40, 927–930.

Contexte

Ce sujet s’appuie sur une collaboration forte avec l’INGEMMET au Pérou, active depuis 2011 sur ce projet. Ce sujet de thèse s’appuie sur des données satellites et in situ obtenues dans le cadre de 2 projets CNES et SEG qui ont permis l’instrumentation pérenne d’un glissement de terrain au Pérou depuis 2012.



       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017