English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Thèses > 2017 > Vers une exploration complète de la population des planètes géantes dans les systèmes planétaires extra solaires




Rechercher

Terre Univers Environnement

Vers une exploration complète de la population des planètes géantes dans les systèmes planétaires extra solaires

Antoine GRANDJEAN, IPAG, oct. 2017 - oct. 2020

par Chargé(e) de communication - 11 avril 2018

Doctorant : Antoine GRANDJEAN, IPAG, oct. 2017 - oct. 2020
Direction : AM Lagrange (IPAG)
Financement : 50% Labex, 50% ANR GIPSE
Ecole Doctorale : ED Physique

Résumé

Le projet de thèse consiste à étudier de façon exhaustive les exoplanètes géantes, du centième d’’unité astronomique à la centaine d’unité astronomique. La fréquence/taux de planète géante en sera déduit pour la première fois. Ces résultats observationnels seront comparés aux modèles de synthèse de population des planètes afin de contraindre le processus de formation des planètes géantes. L’étude dynamique de certains systèmes sera menée. Cette étude permettra aussi déterminer la masse dynamique des planètes et ainsi de calibrer la relation masse-luminosité utilisée en imagerie directe. Cette étude reposera sur la combinaison de différentes techniques complémentaires qui seront effectuées lors de cette thèse. Les planètes éloignées de leurs étoiles (1-100 ua) seront étudiés via de l’imagerie à haut contraste, avec l’instrument SPHERE du VLT. Les planètes les plus proches (0.01-2 ua) seront étudiées par la méthode des vitesses radiales, avec le spectrographe HARPS de La Silla et SOPHIE de l’OHP. Les données astrométriques de Gaïa permettrons l’étude des distances intermédiaires (2-5 ua). L’étude sera effectuée sur des données de survey déjà effectués ainsi que d’observation effectuées durant la thèse.


Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2018