Climatologie


Tout le Monde se MAR

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : LGGE, LTHE Porteur du projet : Nicolas Jourdain / Vincent FAVIER
Résumé
MAR (Modèle Atmosphérique Régional) est développé à l’OSUG pour la régionalisation du climat ou l’étude de processus. Il a bâti sa réputation sur les régions polaires mais a aussi été régulièrement utilisé en montagne, en Europe ou en Afrique de l’Ouest. Avec l’arrêt du développement du principal modèle concurrent en région polaire, le contexte international est très favorable à (...)

Lire la suite

Kacosonic : Mesure in situ de turbulence dans le vent catabatique sur pente alpine forte en situation anticyclonique stable

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : LEGI, IGE Porteur du projet : Christophe Brun
Résumé
La compréhension et la modélisation des écoulements atmosphériques sur relief complexe constituent des problématiques majeures pour l’amélioration des prévisions météorologiques et de la qualité de l’air dans les vallées urbanisées. Nous nous intéressons ici aux processus de formation des vents catabatiques sur relief alpin avec forte pente (30 à 40°) et à leurs propriétés de mélange turbulent. Des (...)

Lire la suite

PaléoSurLipez

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre, IGE, EDYTEM Porteur du projet : Stéphane Guédron
Résumé
Comprendre les variations climatiques décennales à centennales passées en Amérique du Sud nécessite l’analyse détaillée d’archives paléo-climatiques sur les derniers millénaires. Dans ce projet, nous proposons de reconstituer en haute résolution sur les cinq à dix derniers millénaires, l’historique des changements (i) climatiques (variations de précipitations, de température et de niveau (...)

Lire la suite

Impact du piégeage des gaz sur l’enregistrement des variations atmosphériques passées dans les archives glaciaires

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : IGE (équipes Ice3, GLACE)
Porteur du projet : Xavier Faïn Résumé
Les signaux gaz préservés dans les carottes de glace ne sont pas l’image exacte des évolutions passées de la composition atmosphérique. En effet, le piégeage progressif de ces gaz entre névé et glace polaire vient lisser le signal atmosphérique, et cela d’autant plus que l’accumulation neigeuse au site est faible. Ces processus sont donc les plus marqués sur les sites très arides du (...)

Lire la suite

Variabilité atmosphérique et extrêmes hydrologiques : une perspective historique

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : IGE Porteur du projet : Bruno Wilhelm
Résumé
Dans le contexte des changements globaux, tels que récemment définis par la communauté internationale (IPCC, 2013), on anticipe une augmentation de la fréquence des extrêmes hydrologiques, un des aléas naturels majeur dans les Alpes. L’estimation quantitative de cette évolution constitue un enjeu fondamental pour la gestion des risques des acteurs territoriaux. Pour mener à bien cet objectif, VATEX (...)

Lire la suite
0 | 10