GLACIOCLIM

GLACIOCLIM (les GLACIers, un Observatoire du CLIMat) est un service national d’observation visant à assurer un suivi sur le long terme des glaciers des Alpes, es Andes et de l’Antarctique.

Objectifs

Le Service d’Observation GLACIOCLIM a pour but de constituer une base de données glacio-hydro-météorologiques sur le long terme afin :

  • D’utiliser les bilans de masse comme indicateur direct de l’évolution climatique à haute altitude (tendance, variabilité). Ces observations sont tout à fait adaptées pour détecter l’évolution des bilans énergétiques (fusion estivale) et l’évolution des précipitations hivernales en haute montagne
  • D’observer les fluctuations glaciaires (variations d’épaisseur, de longueur, de vitesse) qui sont des paramètres indispensables pour comprendre et analyser les processus d’écoulement glaciaire
  • D’utiliser ces observations pour évaluer le devenir des glaciers et permettre ainsi l’analyse des ressources en eau futures et les risques naturels d’origine glaciaire (chutes de séracs, poche d’eau intra-glaciaires, lacs pro-glaciaires).

Implantations

Dans les Alpes : Glaciers d’Argentière, Mer de Glace, Gébroulaz, Saint-Sorlin, Sarennes ; dans les Andes : Zongo (Bolivie), Antizana (Equateur) ; En Antarctique : Cap prud’homme et Dome C.

Paramètres mesurés

Accumulation hivernale, ablation estivale, bilans de masse annuels, variations d’épaisseur, vitesses d’écoulement, cartographie des fronts, paramètres météorologiques (radiations solaires incidentes et réfléchies, radiations thermiques, vitesse et direction du vent, températures, humidité, précipitations, albédo), débits.

Implication de l’OSUG

IGE :

  • mesures glaciologiques (de 1 à 4 fois par an selon le site) et mesures météorologiques (en continu) sur les glaciers Zongo, Antizana, Argentière, Mer de Glace, Saint Sorlin, Gebroulaz, Terre Adélie, Dome Concordia.
  • Participation au service GLACIOCLIM
    Irstea centre de Grenoble (unité ETNA) : observations de bilans de masse du glacier de Sarennes (en collaboration avec l’IGE)

Collaborations

  • Autres organismes impliqués : Institut Polaire Paul Emile Victor (IPEV), HydroScience Montpellier-IRD (HSM), Unité ETNA d’IRSTEA
  • Appartenance à des réseaux internationaux WGMS (World Glacier Monitoring Service), GLIMS (Global Land Ice Monitoring from Space), GCW/Cryonet (Global Cryospheric Watch)
Site officiel

Base de données

Coordination : Delphine Six (IGE/OSUG) | Delphine.six[at]univ-grenoble-alpes.fr
Historique
A partir de 1957 : Premières observations sur les sites alpins par le LGGE
1991 : Premières observations sur le site des Andes
2004 : Initiation des premières observations en Antarctique



Crédit bandeau : Jérôme Folliet