English

Accueil > Sciences pour Tous > Ressources à consulter > Cycle de l’eau, sols & impacts sur l’environnement > Dossiers web, Multimédias > Vidéothèque CNRS




Rechercher

Terre Univers Environnement

Vidéothèque CNRS

par assistant com’ - 5 octobre 2012 ( maj : 21 janvier 2013 )

- La boue et le roseau

  • Date de production : 14/12/2011
  • Durée : 18min
  • Auteur et réalisateur : DELHAYE Claude (CNRS Images, UPS CNRS, Meudon)
  • Producteur : CNRS Images
  • Voir la fiche CNRS

Certains végétaux ont la capacité de dépolluer les terres souillées et les eaux usées. Alain Manceau, biominéralogiste a ISTerre, nous explique ce qu’est la phytorestauration et parle de sa collaboration avec la société Phytorestore.
Dans une démarche de renouvellement des ressources naturelles, la phytorestauration (ou phytoremédiation) consiste à utiliser les végétaux pour l’élimination des polluants, comme les métaux lourds, tout en prenant en compte la valeur sociale, économique et paysagère des sites traités. Thierry Jacquet, président et fondateur de la société Phytorestore et des collaborateurs évoquent les activités de la Bioferme située à Brosse-Montceaux en Seine et Marne, basées à 80% sur la dépollution des boues industrielles. Le procédé de "Jardins filtrants" développés avec les chercheurs du CNRS à ISTerre (Institut des Sciences de la Terre), permet, selon les conditions du milieu, de fixer à l’interface sol-racine (ou rhizosphère) les métaux lourds indésirables, ou bien de les éliminer dans la phase liquide , produisant ainsi, un compost réutilisable.
Les atouts de ce procédé sont majeurs : 10 à 100 fois moins cher que les techniques physico-chimiques ou mécaniques, une qualité biologique des ressources préservée, l’absence de produits nocifs et de pollution visuelle ou d’odeur.

Avec la participation de : Alain Manceau, Alexandre Simionovici et Martine Lanson (ISTerre).

Visionner cette vidéo

— 

- La calebasse et le pluviomètre

  • Date de production : 14/12/2006
  • Durée : 1h
  • Auteur et réalisateur : DALAISE Marcel (CNRS Images, UPS CNRS, Meudon)
  • Producteur : Météo-France ; IRD ; CNRS Images ; IFREMER
  • Voir la fiche CNRS

Durant la seconde moitié du XXe siècle, la diminution radicale des précipitations sur toute l’Afrique de l’Ouest a été plus qu’alarmante.
Le programme scientifique pour l’Analyse Multidisciplinaire de la Mousson Africaine (AMMA) cherche à améliorer les prévisions météorologiques et climatiques sur différentes échelles de temps et de lieux en Afrique de l’Ouest. Son originalité est aussi de s’intéresser aux impacts liés aux fluctuations climatiques, à leurs répercussions sur l’agriculture, la santé et sur le mode de vie des populations. Le film retrace cette aventure scientifique et humaine, de la saison sèche à la saison des pluies de l’océan au Sahel. Il montre, également, que le transfert en matière de sciences entre le nord et le sud peut être une réalité.

Avec la participation de : Thierry LEBEL, Frédéric CAZENAVE, Luc DESCROIX, Arona DIEDHIOU, Stéphane BOUBKRAOUI (LTHE)

Visionner cette vidéo

— 


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017