English

Accueil > Toutes nos actualités > Carnet de terrain > Rendez-vous à bord du "Joides Resolution" au large du Bengale




Rechercher

Terre Univers Environnement

Rendez-vous à bord du "Joides Resolution" au large du Bengale

par assistant com’ - 12 mars 2015 ( maj : 14 avril 2015 )

JPEG - 848.5 ko
Le Joides Resolution
© Arito Sakaguchi - IODP/TAMU

Le navire de forage Joides Resolution est actuellement dans la baie du Bengale dans le cadre de l’expédition IODP 354. Son équipage y effectue des forages océaniques du cône sous-marin profond pour mieux comprendre l’histoire et l’évolution tectonique et climatique de cette zone. Parmi eux, Pascale Huyghe, chercheuse à ISTerre. Le 25 mars, une liaison vidéo permettra de rentrer en contact avec les scientifiques français à bord pour découvrir le navire et les recherches qui y sont menées.

La chaîne himalayenne est la plus grande chaîne de montagne sur Terre et son étude est primordiale pour comprendre les multiples processus couplés intervenant dans la formation et l’évolution du relief terrestre. Les matériaux issus de l’érosion de l’Himalaya et du Tibet sont essentiellement déposés dans la Baie du Bengale où ils forment un énorme cône sous-marin de plus de 20 km d’épaisseur. L’érosion, le transport et sédimentation étant contrôlés à la fois par les processus tectoniques et climatiques, le cône du Bengale représente une archive sédimentaire unique pour étudier les interactions entre le développement de la croissance de l’Himalaya et du Tibet, le développement de la mousson indienne, le cycle du carbone et le climat global depuis plus de 30 millions d’années.

JPEG - 122.5 ko
L’équipe du Joides Resolution
à droite, P. Huyghe (ISTerre)
© Tim Fulton - IODP JRSO

L’expédition IODP (International Ocean Discovery Program) 354 est actuellement en train de forer le cône sous-marin profond de la Baie du Bengale sur un transect est-ouest à 8°N. Le transect comprend 6 puits qui doivent documenter 300 à 1500m de sédiments à plus de 3600m de profondeur selon les objectifs scientifiques. La mission se focalise en effet sur trois objectifs essentiels : (1) l’étude des produits de l’érosion précoce de l’Himalaya pour reconstituer la collision Inde-Eurasie et étudier le développement du système Himalaya/Tibet depuis 40 millions d’années ; (2) l’étude de l’évolution de la mousson indienne et de son impact à la fois sur les taux d’érosion, les flux de matériaux érodés, les taux de sédimentation et l’environnement ; (3) l’étude de la construction du cône sous-marin profond, en particulier du système de chenaux et levées depuis 5 millions d’années.

 

Pascale Huyghe, Maître de Conférences à l’UJF et membre du laboratoire ISTerre, a été sélectionnée par le comité IODP international pour faire partie de cette expédition et est actuellement à bord du navire de forage « Joides Resolution » où elle participe comme spécialiste de la sédimentologie à la description initiale des carottes dès leur arrivé à bord. A la suite de l’expédition, des analyses plus poussés en géochimie, minéralogie et thermochronologie seront faites sur ces carottes à ISTerre.

Pour en savoir +
- la vidéo de l’expédition
- les photos de l’expédition

En lien avec l’ « education officer » à bord du Joides Resolution, une liaison vidéo sera établie le mercredi 25 mars, entre 12:00 et 13:00, qui permettra aux intéressés de faire un tour virtuel à bord du navire et de poser des questions aux scientifiques français à bord. Cette émission interactive est organisée en premier lieu pour les étudiants du L3 Géosciences et M1 Sciences de la Terre et de l’Environnement, mais toute personne intéressée peut y participer.
Rendez-vous le 25 mars à 11h30 dans l’amphi Nord, bâtiment Phitem A.

Contact scientifique local
- Pascale Huyghe, ISTerre-OSUG

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2016