English

Accueil > Toutes nos actualités > Faits marquants > Un radiomètre dans le Vercors




Rechercher

Terre Univers Environnement

Un radiomètre dans le Vercors

par Natacha Cauchies - 1er juillet 2011 ( maj : 27 août 2011 )

Un radiomètre dans le Vercors pour suivre l’évolution de l’état hydrique des sols

Le 24 juin dernier, un radiomètre fonctionnant dans le domaine des micro-ondes (1.4 GHz) a été installé sur son site de mesure dans le massif du Vercors pour une durée de un an. L’objectif est de suivre l’évolution temporelle de l’humidité des sols à partir de la mesure de l’émission du sol dans cette longueur d’onde.

Le radiomètre à son poste !

Des données internationales recoupées
Cette expérimentation est liée au lancement du satellite SMOS (Soil Moisture and Ocean Salinity) de l’Agence Spatiale Européenne fin 2009, qui mesure l’émission de la surface terrestre dans la même longueur d’onde. L’objectif dans le Vercors est d’étudier l’effet du relief et de l’hétérogénéité des types de couvert sur le signal. En orbite à 800 km d’altitude, le satellite fournit une information qui est moyennée sur environ 40 km de diamètre, soit près de la moitié du massif du Vercors. En installant le radiomètre en haut d’une falaise, on obtient une trace au sol de 400 m de diamètre. La zone de mesure est composée de forêts de feuillus, de conifères et de prairie. Des sondes mesurant l’humidité du sol in-situ ont été parallèlement installées afin d’avoir une vérité terrain sous les différents types de couvert.

L’installation du radiomètre : opération "Marmotte" !
Après un an de calibrage depuis le toit du laboratoire (sur le campus), le radar gagne le terrain ; toute l’équipe du LTHE est sur le qui-vive !
La spectaculaire opération d’installation du radiomètre de 400kg sur son site de mesure, par hélicoptère, a été suivie par une équipe de France 3 Grenoble. Regarder le reportage de 4’.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017