English

Accueil > Toutes nos actualités > Rendez-vous publics > Conférence "Portée et effets juridiques de l’Accord de Paris : options et conséquences"




Rechercher

Terre Univers Environnement

10 novembre 2015

Conférence "Portée et effets juridiques de l’Accord de Paris : options et conséquences"

COP21-UGA | Sur les traces du GIEC | Conférence n°4

par assistant com’ - 28 octobre 2015 ( maj : 5 novembre 2015 )

Télécharger le flyer PDF.

Mardi 10 novembre 2015 à 20h
à l’Auditorium du Musée de Grenoble

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Conférence tout public par Matthieu Wemaere,
avocat spécialisé en droit de l’environnement et
Sandrine Mathy, économiste au laboratoire PACTE

Au coeur de la discussion se trouve la question de savoir quelle force juridique veut-on donner à l’Accord de Paris, notamment aux contributions nationales soumises par les pays, qui deviennent le moteur du futur régime international sur le climat pour l’après 2020, mais qui pourraient bien ne pas figurer dans l’Accord lui-même. Au delà des divergences politiques de vues et des tactiques politiques sur le caractère juridiquement obligatoire ou contraignant de l’Accord de Paris, il est impératif d’adopter un régime qui soit efficace et effectif, pour relever le défi de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle.

Matthieu Wemaere est conseiller en droit et en politique de l’environnement et du développement durable, expert au niveau international sur les mesures en matière de lutte contre le changement climatique.
Sandrine Mathy, du Groupe COP21-UGA, est chargée de recherche CNRS en économie à l’Université Grenoble Alpes, dans l’équipe "Economie du Développement Durable et de l’Energie" (EDEN) du laboratoire PACTE. Elle fait notamment partie du Groupe d’experts, piloté par Hervé (climatologue, membre de l’Académie des Sciences)
auprès du Ministère du développement durable sur l’évaluation des INDC.

 

Paris Climat 2015 (COP21)
2015 est une année clé pour les négociations internationales autour du climat : la France accueille en effet en décembre la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies (COP21). Celle-ci s’appuiera sur les travaux et les conclusions du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) qui a pour mission de fournir des évaluations détaillées de l’état des connaissances scientifiques, techniques et socio-économiques sur les changements climatiques.
 
Sur les traces du Giec"
A cette occasion, un collectif de chercheurs de l’Université Grenoble Alpes (baptisé COP21-UGA) réunissant notamment des scientifiques de l’OSUG, proposent un cycle de séminaires scientifiques (midi) et conférences grand public (soir).
Cette série de rendez-vous tout au long de l’année, suivant le cheminement du GIEC et de la COP, abordera :
• les mécanismes et la détection du changement climatique (Groupe de Travail #1 du GIEC) – 10 février
• les impacts, la vulnérabilité et les risques associés au changement climatique (Groupe de Travail #2 du GIEC) – 28 avril
• les questions économiques et l’adaptation (Groupe de Travail #3 du GIEC) – 6 octobre
• les négociations climatiques menées sous l’égide de la COP et s’appuyant sur les rapports des 3 groupes de travail du GIEC – 10 nov.
Programme complet : cartapub à télécharger / agenda en ligne / page Facebook


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017