English

Accueil > Toutes nos actualités > Rendez-vous publics > Projection-débat "Les rendez-vous du diable" | 14 novembre 2013




Rechercher

Terre Univers Environnement

Projection-débat "Les rendez-vous du diable" | 14 novembre 2013

par Natacha Cauchies - 8 novembre 2013 ( maj : 25 février 2014 )

Film en couleurs d’Haroun Tazieff, 1959, 80 min. Jeudi 14 novembre à 18 h - Grenoble, salle Juliet Berto (passage du Palais de justice)

Cette séance de projection est organisée en préambule d’une journée d’étude qui rassemble des chercheurs en géosciences et en sciences de la communication.
La projection sera suivie d’une discussion avec Christophe Voisin et Jean-Robert Grasso, sismologues à l’Observatoire (ISTerre).
Cette discussion permettra de parler à la fois des sciences de la terre mais aussi du rôle des images dans le travail scientifique.
Avec l’intervention de Vincent Sorrel, réalisateur et chercheur associé au Gresec - Université Stendhal Grenoble 3.

« Les Rendez-vous du Diable, un film de Haroun Tazieff. Images de Haroun Tazieff avec la collaboration de Pierre Bichet, Aldo Cavarda, Wawo Runtu. Conseiller technique : René Le Hénaff. Montage : Jean Hamon, Michel Leroy, Monique Fardoulis, Josée Matarasso. Schémas animés : équipe Arcady. Ingénieurs du son : René Sarazin, Antoine Petitjean. Directeur de production : Jean Élie Dominique. Laboratoires Éclair. Couleurs par Agfacolor et Kodachrome. Enregistrement : Westrex. Visa de contrôle cinématographique : n° 18 609. Remerciements : Unesco, corps diplomatique de Belgique, d’Italie, de France, les gouvernements du Chili et de l’Indonésie. Co-production : Union générale cinématographique, Jacques Constant, Haroun Tazieff. » [Extrait du générique d’origine]

Haroun Tazieff (1914-1998) a été inspiré par d’autres explorateurs-cinéastes comme Paul-Emile Victor ou le comandant Cousteau pour réaliser ce long-métrage, sorti en salles en avril 1959.
Les "rendez-vous" donnent le rythme du film qui est un voyage autour du monde pour une exploration des volcans en activité (Sakurajima, Aso-San, Taal, AnakKrakatoa, Sumbing, Mérapi, Izalco - Stromboli - Etna - Faïal des Açores). Le "diable", pour Tazieff, c’est le centre de la terre et chaque volcan en est la manifestation, à la fois fascinante et dangereuse. Jusqu’alors, le cinéma montrait les volcans dans une distanciation prudente. Il s’agit avec ce film d’observer ces phénomènes spectaculaires en s’approchant au plus près de la lave, en nous plongeant au coeur de l’éruption.
Ce long-métrage a rendu Tazieff connu de par le monde et ses films lui permettront alors de voyager, afin de développer son travail d’observation. Travail qui le conduira à devenir à la fois un scientifique écouté et un expert médiatique, cherchant à émouvoir autour de la question scientifique. Sa capacité à toucher à la fois le danger comme le
tragique, à mettre en scène le destin individuel d’un scientifique "sportif" et les peurs collectives, a fasciné des cinéastes comme Jean-Luc Godard ou Chris Marker.



























Programme de la soirée
(version imprimable)





       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017