English

Accueil > Travailler à l’OSUG > Concours > Le concours du CNAP


 

Rechercher

Terre Univers Environnement

Le concours du CNAP

par Sonia Chabot - 13 mars 2013 ( maj : 23 février 2017 )

Chaque année, les 3 Sections du Conseil National des Astronomes et Physiciens - CNAP (Astronomie / Terre Interne / Surface Continentales, Océan, Atmosphère) ouvrent des concours nationaux pour des postes d’astronomes adjoints, astronomes, physiciens adjoints et physiciens.

  • Les conditions pour concourir :

Astronomes et physiciens :
1° Être titulaire soit d’une habilitation à diriger des travaux de recherche soit d’un doctorat D’État ;
2° Être titulaire de titres universitaires étrangers ou de travaux de recherche jugés équivalents par la section compétente du Conseil national des astronomes et physiciens.
3° Être astronome adjoint ou physicien adjoint titulaire soit d’une habilitation à diriger des travaux de recherche, soit d’un doctorat d’État, soit de titres universitaires étrangers équivalents, et avoir accompli au 1er janvier de l’année du concours dix années de services dans l’enseignement supérieur.
4° Compter au 1er janvier de l’année du concours au moins dix ans d’activité professionnelle à l’exclusion des activités d’enseignants ou des activités de chercheurs dans les établissements publics à caractère scientifique et technologique ;
5° Être enseignant-chercheur ou chercheur comptant au 1er janvier de l’année du concours au moins dix ans de fonctions à l’exclusion des activités exercées dans des observatoires astronomiques ou instituts de physique du globe et titulaire soit d’une habilitation à diriger des travaux de recherche, soit d’un doctorat d’État ;
6° Être astronome ou physicien associé, astronome adjoint ou physicien adjoint associé, comptant à la même date au moins un an d’ancienneté en qualité d’associé à temps plein.

Astronomes adjoints et physiciens adjoints :
1° Être titulaire soit du doctorat prévu à l’article 16 de la loi du 26 janvier 1984, soit du doctorat d’État ou du doctorat de 3ème cycle ou du diplôme de docteur ingénieur ;
2° Être titulaire de titres étrangers ou de travaux de recherche jugés équivalents par la section compétente du Conseil national des astronomes et physiciens.

Il n’y a pas de condition de nationalité pour concourir.

  • Le déroulement du concours :

Le concours est composé d’un examen du dossier (incluant travaux effectués, projet de recherche, services d’observation, enseignement), suivi d’une audition.

Pour les concours d’astronome adjoint et d’astronome, se référer au site de la Section Astronomie.

Pour les concours de physicien adjoint et de physicien, se référer au site de la Section Surfaces Continentales Océan Atmosphère ou Section Terre Interne.

Pour de plus amples informations sur les concours 2017 et les tâches de service associées proposées à l’OSUG, rendez-vous ici.


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017