[Conférence] Les séismes lents

Mathilde Radiguet chercheuse à ISTerre
Jeudi 29 mars 2018 de 20h à 22h, la bibliothèque municipale de Seyssinet-Pariset accueille Mathilde Radiguet, chercheuse à l’Institut des Sciences de la Terre (IGE/OSUG, CNRS / IRD / UGA / INPG) pour une conférence autour des séismes lents. Cette intervention, organisée en partenariat avec l’OSUG, s’inscrit dans le cadre d’un cycle de conférences autour des thématiques Terre-Univers-Environnement. [1]

Les séismes lents

Une station GPS permanente au cœur de la lacune sismique de Guerrero, surplombant la baie d’Acapulco (ACAP) © Nathalie Cotte / CNRS

Découverts il y a une vingtaine d’années, les « séismes lents » sont des glissements imperceptibles qui durent quelques semaines à quelques mois, ne génèrent pas d’ondes sismiques et ne provoquent pas de dégâts. Pourtant, ils peuvent libérer autant d’énergie qu’un séisme de magnitude 7,5. Comprendre ces glissements lents et leurs relations avec les séismes ordinaires est donc fondamental pour mieux évaluer le risque sismique. Or, pour la première fois, des chercheurs viennent de démontrer qu’un séisme lent peut déclencher un séisme classique. Les chercheurs de l’Institut des sciences de la Terre (ISTerre/OSUG, CNRS/Université Grenoble Alpes/IRD/Université Savoie Mont Blanc/IFSTTAR), avec des collègues de l’université de Mexico, ont montré que le séisme de magnitude 7,3 qui s’est produit à Papanoa le 18 avril 2014 était la conséquence d’un glissement lent initié deux mois plus tôt dans la région d’Acapulco (État mexicain de Guerrero).

En savoir + :
- Les séismes lents peuvent déclencher des secousses
- Connaissez-vous les séismes lents ?, Article du CNRS le Journal, paru le 7 avril 2016

Informations pratiques Bibliothèque municipale Seyssinet-Pariset - 40 rue de la fauconnière Jeudi 1er février 2018 à 20h Évènement gratuit sur inscription et dans la limite des places disponibles auprès des bibliothécaires bibliotheque seyssinet-pariset.fr








[1Rendez-vous passés :
- Jeudi 1er février, raid scientifique à travers l’antarctique une conférence de Joël Savarino, chercheur à l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE/OSUG, CNRS / IRD / UGA / INPG)
- Jeudi 1er mars, conférence sur les exoplanètes de Xavier Delfosse, chercheur à l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (IPAG/OSUG, CNRS/UGA)