Conférences enregistrées (podcasts)


Reconstitution du risque nivo-pluviométrique pour le mois d’octobre 1859

par Aurélien BENDAOUD, Eric SAUQUET (Irstea) et Charles OBLED (LTHE), 5 novembre 2009, dans le cadre du Colloque « ISERE 1859-2009 » - 150ème anniversaire de la crue de référence de l’Isère

Reconstitution du risque nivo-pluviométrique durant le mois d’octobre 1859 par une technique d’analogie à l’aide des situations des années 1953-2005

Lire la suite

5 octobre au 1er novembre 1859 : conditions météorologiques sur le bassin de l’Isère et période de retour

par Charles OBLED et Gérémy PANTHOU (LTHE), 5 novembre 2009, dans le cadre du Colloque « ISERE 1859-2009 » - 150ème anniversaire de la crue de référence de l’Isère

Reconstitution d’un scénario de précipitations et de températures pour la période 1er octobre - 5 novembre 1859 à partir des situations analogues, des données stations et des informations « proxy » sur la réponse des torrents

Lire la suite

Evolution du lit de l’Isère et du transport solide de 1859 à aujourd’hui

par Philippe Belleudy (LTHE), 5 novembre 2009, dans le cadre du Colloque « ISERE 1859-2009 » - 150ème anniversaire de la crue de référence de l’Isère

Le lit de l’Isère et les transports solides : en 1859 et aujourd’hui ? Fonctionnement de la rivière en tresse au XIXe siècle, comparaison avec la rivière endiguée d’aujourd’hui, rehaussement des fonds

Lire la suite

Evolution climatique et risques de crue des rivières alpines

par Benoît Hingray (LTHE), 5 novembre 2009, dans le cadre du Colloque « ISERE 1859-2009 » - 150ème anniversaire de la crue de référence de l’Isère

Evolution climatique et risque de crue : le cas des rivières alpines. Compte tenu des scénarios d’évolution climatique les plus probables, une crue comme celle de 1859 est-elle plus probable ou moins probable ?

Lire la suite

Les séismes et les risques sismiques

par Michel Campillo (ISTerre), le 16 juillet 2000, dans le cadre de l’Université de tous les savoirs

Depuis toujours synonymes de catastrophes, les séismes ont marqué l’histoire des hommes comme un accélérateur des transformations sociales ou économiques. Par nature phénomènes violents et parfois destructeurs, émanant des profondeurs, les séismes ne sont devenus objets d’études scientifiques que depuis un siècle. Ce sont avec des outils de mesures et d’enregistrements qu’a commencé l’approche rationnelle de ces phénomènes. Même lorsque l’on est capable d’enregistrer ses tremblements, la Terre n’en est pas (...)

Lire la suite