Modélisation des échanges nappe/rivière sur le champ captant du Grand Lyon à Crépieux-Charmy

Laboratoire(s) de rattachement : IGE

Encadrant : Laurent Oxarango

Co-encadrant : Yvan Rossier

Niveau de formation & pré-requis : M2, Hydrogéologie descriptive et quantitative, modélisation des transferts

Mots-clés : Hydrogéologie, modélisation, échanges nappe/rivière

Dans le cadre de la compréhension du fonctionnement hydrogéologique du champ captant assurant l’essentiel de la production d’eau potable de la métropole du Grand-Lyon, ce stage vise à améliorer la modélisation des transferts d’eau, de chaleur et de solutés dans les berges des cours d’eau présents sur le site (Canal de Miribel et Vieux Rhône). L’originalité de ce travail est de s’appuyer sur des données d’observation (charge, température, conductivité) combinant des mesures sur une série de piézomètres positionnés à différentes profondeur dans la nappe, sur le cours d’eau et sur une série de mini-piézomètres implantés dans les berges. Cette description fine du continuum nappe-rivière devrait permettre de mieux contraindre en 3D les écoulements et transferts associés. Après une analyse critique des données, le stagiaire testera différentes approches alternatives au modèle d’échange classiquement utilisé dans les modèles hydrogéologiques en les implémentant dans le logiciel Feflow. Durant cette phase, le modèle sera complexifié en agrégeant progressivement au modèle hydraulique, le modèle de transfert thermique puis un modèle de transfert réactif. In fine, ce travail vise à améliorer le modèle hydrogéologique global du champs captant développé par Loizeau (2012) et Refloch (2018).

En fonction de l’avancée des travaux durant ce stage, ce sujet de recherche pourra être approfondi par la suite dans le cadre d’une thèse.

Pour candidater : CV + lettre de motivation + entretien. Documents à envoyer à : laurent.oxarango univ-grenoble-alpes.fr