VLTI / Gravity - NAOMI

Objectifs

L’objectif du service est de fournir à la communauté astronomique une instrumentation interférométrique par des développements instrumentaux de type projets (ou des activités de recherche et développement).
Le principal objectif de GRAVITY est l’étude du centre galactique, et plus particulièrement le voisinage du trou noir central à haute résolution spatiale.

Implantations

Paramètres mesurés

L’instrument GRAVITY est maintenant opérationnel depuis juin 2016 sur le Very Large Telescope Interferometer (VLTI). Il a été conçu pour fonctionner avec deux sous-réseaux de télescopes UT (Unit Telescopes) et AT (Auxiliary Telescopes). Des développements sont encore nécessaires en 2018 pour que l’instrument atteigne ses pleines capacités (suivi de franges sur les objets faibles et résolus, amélioration de la précision astrométrique, référence de phase sur des objets à fort contraste et faible séparation par exemple). À cela vient s’ajouter NAOMI (New Adaptive Optics Module for Interferometry), un système d’optique adaptative pour les quatre ATs. NAOMI permettra à GRAVITY de renforcer l’observation de divers objets, comme les étoiles jeunes et leurs disques proto-planétaires, les étoiles en fin de vie, les jets de binaires X, ou les noyaux actifs de galaxies. Avec NAOMI associé au suiveur de franges de GRAVITY, les deux instruments de seconde génération GRAVITY et MATISSE pourront atteindre leur plein potentiel.

Implication de l’OSUG

La contribution de l’IPAG concerne la réalisation des composants d’optique intégrée, qui assurent la recombinaison de 4 faisceaux du VLTI au sein de l’instrument scientifique et du suiveur de franges, ainsi que la caractérisation des lignes à retard fibrées et des contrôleurs de polarisation fibrés.

L’IPAG implique une dizaine d’agents dans les tâches suivantes :

  • GRAVITY : développement et la caractérisation de l’optique intégrée (en partie couvert), la participation à l’étude système sur la partie "optique guidée" de l’instrument et la métrologie, la caractérisation des contrôleurs fibrés.
  • BETI/2GFT : (suiveur de franges) : suite de l’étude de concept et l’analyse de performances remise à l’ESO en Juin 2010, mise en place d’un banc de test de suivi de franges dans le contexte de nouveaux détecteurs infrarouges

Collaboration

L’institut PI est le Max Planck Garching (PI : Frank Eisenhauer), et la contribution française est pilotée par Guy Perrin (LESIA). 5 instituts participent à sa réalisation.

Page web GAVITY
Page web VLT

Coordination : Guy PERRIN (Obs. Paris) | guy.perrin[at]obspm.fr

Contact local : Karine PERRAUT (IPAG/OSUG) | karine.perraut[at]univ-grenoble.fr
Crédit bandeau : ESO/GRAVITY Consortium