ORE Draix Bléone

Observatoire de Recherche en Environnement (ORE) depuis 2002, l’ORE Draix-Bléone appartient au Réseau National de Bassins versants (RBV)

Objectifs

A partir de 1983, sur les communes de Draix et du Brusquet, dans les Alpes-de-Haute-Provence, des petits bassins versants ont été équipés pour améliorer les connaissances sur les crues et l’érosion en montagne. Ce laboratoire de terrain a permis de développer des recherches portant sur l’hydrologie, l’hydraulique torrentielle, l’altération des roches et les flux de matériaux, les mouvements de versant, les effets de la végétation sur l’érosion et les crues. Le réseau d’observation s’est étendu à partir de 2007 au bassin de la Bléone, en collaboration avec l’IGE. Ceci permet d’échantillonner des bassins versants ayant d’autres lithologies, couvert végétal et usage du sol, d’aborder le changement d’échelle et de traiter des questions de gestion de l’eau et des sédiments au niveau régional.

Implantations

L’observatoire de Draix est constitué de 7 bassins versants de taille, morphologie et couverture végétale variables.
Les bassins versants de la Roubine, du Moulin, du Francon et du Laval sont situés sur des terrains marneux fortement érodables (« badlands »). Le bassin du Brusquet a fait l’objet d’une reforestation par les services de Restauration des Terrains de Montagne à la fin du XIXème siècle.
L’observatoire a été complété par plusieurs stations sur le bassin de la Bléone entre 2007 et 2012. Parmi ces stations, celles du Bouinenc et du Galabre sont toujours en fonction. Ces bassins plus étendus intègrent une plus grande variété de terrains et lithologies.

Données mesurées

Données Chroniques continues :

  • Pluies
  • Débits
  • Paramètres climatiques (vent, température, rayonnement, humidité)
  • Paramètres de l’état hydrique du sol (teneur en eau, hauteur de nappe, température) Suivi isotopique mensuel des pluies (réseau GNIP)

Données événementielles :

  • Concentration en matières en suspensions (MES) pendant les crues
  • Volumes déposés dans les pièges à sédiments par les crues

Données spatiales :

  • Couverture LIDAR
  • Couverture végétale
  • Suivi des glissements de terrain

Collaborations

Le Groupement d’Intérêt Scientifique Draix-Bléone, qui rassemble les différents laboratoires et organismes travaillant sur l’observatoire de Draix, a été créé en 2000. Il compte maintenant 18 membres.