Erosion

Objectifs généraux

L’érosion, envisagée comme l’ensemble des processus physiques de surface qui induisent un transfert de matière solide à la surface du globe, constitue un objet d’étude qui intéresse plusieurs communautés scientifiques présentes au sein de l’OSUG (géologie, géomorphologie, hydrologie, glaciologie, mécanique des fluides). Les recherches menées par ces différentes communautés apportent des éclairages sur une multitude d’enjeux sociétaux, comme la prévention des risques naturels, la préservation et la restauration des écosystèmes, la qualité des eaux, ou encore la gestion durable des ressources naturelles telles que le sol. Lorsque ces recherches embrassent les longues échelles de temps, elles permettent de mieux comprendre la formation des chaînes de montagne, ou encore d’enrichir les reconstitutions paléo-environnementales fondées sur les archives naturelles. L’objectif de l’atelier est de rassembler les chercheurs qui s’intéressent à l’érosion au sein de l’OSUG, et notamment de promouvoir un regard croisé entre les spécialistes du temps long (géologie) et du temps court (actuel et historique).

Activités de l’atelier

Les activités de l’atelier concernent l’organisation de réunions d’échanges, le montage de projets collaboratifs, ou encore l’organisation de sessions thématiques dans le cadre de conférences (Congrès de l’Association des Sédimentologistes Français à Chambéry en 2015). De nombreux échanges se font également dans le cadre de plusieurs réseaux scientifiques (IR OZCAR, ZABR).

Animateurs du groupe

Cédric Legoût (IGE), Frédéric Liébault (Irstea ETNA), Jean-Louis Mugnier (ISTerre)