English

Accueil > Actualités > Vie d’établissement > Appel à candidature pour la Direction de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble




Rechercher

Terre Univers Environnement

Appel à candidature pour la Direction de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble

par assistant com’ - 28 avril 2015

La fonction de Directeur de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble sera vacante le 1er janvier 2016. Le directeur est nommé pour une durée de cinq ans, renouvelable une fois, par arrêté du ministre chargé de l’enseignement supérieur, sur proposition du conseil de l’Observatoire. Le directeur est choisi dans l’une des catégories de personnels qui ont vocation à enseigner ou à effectuer leurs activités de recherche à l’Observatoire, sans condition de nationalité.

L’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG) est à la fois une composante (école interne à statut dérogatoire "article L713-9") de l’Université Joseph Fourier et un OSU relevant du CNRS (INSU). L’OSUG est investi des quatre missions des OSU : recherche, observation, formation et diffusion des connaissances dans des domaines de compétences étendues des Sciences de l’Univers, de la planète Terre et de l’Environnement : astrophysique, planétologie, géophysique, géologie, géochimie, climatologie, hydrologie, glaciologie, écologie. Il est de fait un acteur important dans 23 Services Nationaux d’Observation (SNO) de l’INSU, pour certains fortement connectés à des initiatives internationales (RESIF/EPOS, SPHERE) dont 11 d’entre eux sont dirigés par des personnels de l’OSUG. L’observatoire assure la mise en œuvre d’outils communs et de plateformes technologiques, dont le Centre de données OSUG ou la ligne de lumière FAME. L’Observatoire contribue également à la diffusion des connaissances auprès des étudiants et du public dans l’ensemble de ces disciplines, en particulier via la « diffusion des savoirs ». Pour plus de renseignements voir le site de l’OSUG.

Fort de plus de 1100 personnes, dont ≈390 Chercheurs et Enseignant-Chercheurs, 300 personnels techniques, et plus de 400 doctorants et post-doctorants, l’OSUG fédère 6 UMR – (Institut des Sciences de la Terre, Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble, Laboratoire d’Ecologie Alpine, Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement, Laboratoire d’étude des Transferts en Hydrologie et Environnement, Laboratoire des Ecoulements Géophysiques et Industriels), le centre IRSTEA Grenoble, 5 équipes de recherche associées (Centre d’étude de la Neige (Météo-France), FAME (ESRF), Risques, Crises et Catastrophe (PACTE), Signal-Image-Physique (GIPSA-Lab), Laser-Milieux dilués-Environnement (Liphy), et l’UMS Station Alpine du Lautaret (SAJF). Ces unités dépendent de différentes tutelles : CNRS (INSU-INEE), UJF, IRD, Irstea, USMB, IFSTTAR, G-INP, Météo France. Ces unités/équipes réalisent des travaux de recherche fondamentale et finalisée en association avec les grands organismes de recherche nationaux et internationaux.

Pour assurer son fonctionnement, l’OSUG s’appuie sur une Unité Mixte de Service (UMS 832) sous tutelles UJF, CNRS (INSU) et IRD (prochainement également Météo-France et IRSTEA), à laquelle 20 personnels sont affectés, sous la responsabilité directe du directeur. L’OSUG a la charge de la gestion et de la maintenance des infrastructures de plusieurs sites, ainsi que des moyens mutualisés (ex : équipe informatique, centre de données, communication) et des services et moyens d’observation. Aujourd’hui, 38 personnels CNAP (Corps National des Astrophysiciens et Physiciens) sont rattachés à l’OSUG, dans les trois sections AA, TS, et SCOA. L’OSUG est un partenaire essentiel du nouveau pôle de Recherche PAGE (Physique des particules, Astrophysique, Géosciences, Environnement et Ecologie) créé dans le cadre de la nouvelle Université de Grenoble-Alpes (UGA).

Par ailleurs, l’OSUG assure la coordination du LabEx OSUG@2020 (stratégies innovantes pour l’observation et la modélisation des systèmes naturels) financé par le programme national “investissements d’avenir” mis en œuvre par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR). Le LabEx OSUG@2020 met en œuvre, pour un total de 11 millions d’euros sur la période 2011-2020, des activités de recherche et observation, de formation et de valorisation.

Missions du Directeur : le(la) directeur/directrice de l’OSUG assure le développement de l’observatoire et veille à la cohérence de ses activités : observation, production et diffusion des connaissances, formation. Il/elle favorise les échanges entre les différentes communautés représentées dans l’OSU (sciences de la Terre, océan, atmosphère, sciences de l’environnement, astrophysique, planétologie). Il assure, au travers de l’unité mixte de service associée à l’OSU, la gestion des moyens mis à la disposition de l’observatoire. Il/elle est responsable de la préparation et de l’exécution du budget et il dirige l’organisation des services communs de l’observatoire. Il s’appuie sur une équipe de direction jusqu’à présent composée de 3 directeurs/directrices adjoint(e)s pour les aspects Observation, Recherche, et Formation et d’une responsable administrative. Il/elle participe à la réflexion stratégique sur le positionnement des Sciences de l’Univers et de l’Environnement dans la nouvelle organisation de l’Université de Grenoble, candidate à la création d’un IDEX. Il/elle a vocation à diriger le Labex 0SUG@2020. De par la taille et la multidisciplinarité de l’observatoire, il/elle se devra de participer pleinement à l’essor et la visibilité des observatoires au niveau national.

Le/la candidat(e) doit avoir des capacités managériales avérées notamment pour la direction d’équipes, ainsi que pour le montage et la gestion d’opérations de grande envergure, régionales, nationales ou internationales. Le(la) directeur/directrice, ordonnateur secondaire de droit, a la responsabilité directe de la gestion des moyens mis à disposition de l’Observatoire (env. 350 k€ de budget annuel hors LabEx).

Un comité de recherche ad-hoc est mis en place pour permettre une discussion avec les futurs candidat(e)s. Il est composé de Laurence Eymard (Présidente), Philippe Cardin, Paolo Laj, Thierry Lebel, Jean-Louis Monin, Mohamed Naïm et Irène Till-Bottraud. Les personnes intéressées à candidater à cette fonction sont invitées à contacter l’un des membres de cette commission.
Ce message est adressé à titre d’information. L’avis d’appel à candidature officiel sera publié par le ministère au journal officiel à l’automne 2015.


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017