English

Accueil > L’Observation > Les services d’observation à l’OSUG > Services d’Observation de l’INSU > Astronomie et Astrophysique > SO2 Instrumentation des grands observatoires au sol et spatiaux > CONSERT/ROSETTA




Rechercher

Terre Univers Environnement

CONSERT/ROSETTA

Sonde spatiale pour l’observation du noyau de la comète Churyumov-Gerasimenko

19 juillet 2012 ( maj : 28 juin 2014 )

Objectifs scientifiques :

L’objectif scientifique principal de ROSETTA est l’étude des propriétés physiques et chimiques de la comète, de son environnement, du lien entre les comètes et la matière interstellaire. L’étude des comètes, qui ont peu évolué depuis leur formation, est également cruciale en tant que témoin de la formation du système solaire. Les instruments permettront de faire de nombreuses mesures :

  • Les principales caractéristiques du noyau, son comportement dynamique, la composition et la morphologie de sa surface
  • La composition chimique, minéralogique et isotopique des matériaux volatils et solides du noyau
  • Les caractéristiques physiques et les interactions entre les matériaux volatils et solides du noyau
  • Le déroulement de l’activité de la comète (dégazage) et les processus à la surface et dans la chevelure (interactions entre la poussière et les gaz)

Implémentation :

La sonde ROSETTA est composée d’un orbiteur (à bord duquel se trouvent 11 instruments) et d’un atterrisseur (à bord duquel se trouvent 10 instruments). Après 3 mois d’observation de la comète, pour caractériser le noyau, sa dynamique et son activité, l’orbiteur sera mis en orbite autour de la comète et l’atterrisseur se posera sur sa surface. Puis l’orbiteur suivra la comète sur son orbite autour du Soleil. Les observations débuteront lorsque la comète sera encore assez loin du Soleil (4 unités astronomiques) pour que le dégazage ne perturbe pas l’atterrissage, et couvriront la phase d’approche du Soleil et le début de l’éloignement du Soleil.

L’IPAG/OSUG est PI de l’instrument CONSERT à bord de l’orbiteur.
CONSERT (Comet Nucleus Sounding Experiment by Radiowave Transmission) à bord de l’orbiteur et de l’atterrisseur. CONSERT est la seule expérience de la mission ROSETTA qui fournira des informations sur la structure interne du noyau cométaire. C’est un radar bistatique conçu pour l’étude de la structure interne du noyau. Il fonctionne comme un transpondeur dans le domaine temporel, avec CONSERT de l’orbiteur envoyant le signal et CONSERT lander répondant. CONSERT mesurera la propagation d’ondes électromagnétiques métrique (90MHz) à travers le noyau entre l’orbiteur et l’atterrisseur. L’étude du signal propagé à travers le noyau (délai, puissance, chemins multiples) permettra de détecter et imager les grandes structures du noyau et les stratifications, de caractériser la structure interne et la composition du noyau (densité, hétérogénéité) et aidera à une meilleure compréhension des processus de formation de la comète.

Partenaires et collaborations :

ROSETTA est réalisée par l’Agence Spatiale Européenne en collaborations avec les agences spatiales européennes et la NASA. C’est une mission spatiale de la classe L dont le coût est de 1 milliard d’euros.
CONSERT, dont le PI est à l’IPAG/OSUG, est réalisé en collaboration avec le LATMOS (Observatoire de Versaille Saint-Quentin) et le Max Planck Institute for Solar System research (Lindau, Allemagne), avec un financement du CNES et de l’Agence spatiale Allemande. L’IPAG a la responsabilité principale de l’expérience qui implique, en plus de la direction scientifique, le suivi technique de l’instrument et de ses opérations spatiales.

Calendrier :

2004  : Lancement de ROSETTA

2005  : Première assistance gravitationnelle de la Terre

2007  : Deuxième assistance gravitationnelle de la Terre et survol de Mars

2008  : Survol de l’astéroïde (2867) Šteins

2009  : Dernière assistance gravitationnelle de la Terre

2010  : Survol de l’astéroïde (10) Lutèce et mise en sommeil

2014 : Rencontre avec la comète

Tâches de service actuelles à l’OSUG/IPAG :

  • Il n’y a pas actuellement de chercheur CNAP impliqué dans ROSETTA à l’IPAG/OSUG.
  • Un chercheurs CNRS et 2 maîtres de conférences participent également au projet au sein de l’IPAG, dont le PI de l’instrument

Autres observatoires impliqués dans CONSERT :

- Observatoire de Versaille Saint-Quentin (LATMOS)

Liens utiles :

Site ESA de ROSETTA

Equipe Planeto

Equipe Cristal : Groupe de recherche et Réalisation Instrumentale de l’IPAG

Les Services d’Observation de l’IPAG

Contacts :

Contact local : Wlodek Kofman


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017