English

Accueil > L’Observation > Qu’est-ce qu’un service d’observation ? (tout public) > Décrypter les clés de l’Environnement > Que cherche-t-on à observer et à modéliser ? > L’observation des crues en Cévennes-Vivarais (SO OHM-CV)




Rechercher

Terre Univers Environnement

L’observation des crues en Cévennes-Vivarais (SO OHM-CV)

par Nadège Meunier - 19 novembre 2014 ( maj : 20 novembre 2014 )

Carte des sites OHM-CV
© L. Bonnifait/LTHE

Par ce SO, ce sont les crues et les inondations qu’elles produisent que l’on cherche à observer. Ces inondations sont la cause de dégâts très importants, aux coûts financiers élevés, d’autant plus si les zones sinistrées sont habitées. Ces inondations sont la conséquence de phénomènes météorologiques extrêmes qui donnent lieu à des pluies de fortes intensités et à des crues très rapides, appelées crues-éclair.
Les personnels du SO cherchent à améliorer les connaissances et les possibilités de prévision de ces risques, à travers un réseau de mesures atmosphériques et de mesure au sol (voir rubrique « Comment observe-t-on ? »).

Concentrant ses recherches sur la région sensible de Cévennes-Vivarais, l’Observatoire Hydro-météorologique Méditerranéen récolte et met en forme les données concernant les pluies et les débits d’eau, développe des techniques modernes d’observations, réalise des retours d’expériences mêlant données géophysiques, hydrologiques, socio-économiques et tente, par l’exploitation de ses résultats, de caractériser les différents risques et leur probabilité d’apparition.

HyMeX : une campagne de mesures pour mieux prévoir les évènements extrêmes du pourtour Méditerranéen

Pour en savoir plus sur OHM-CV sur les sites de l’INSU et de l’OSUG

Site officiel d’OHM-CV

 

 

 

 


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017