English

Accueil > La Formation > Formation universitaire > Stages > Offres de stage Master 2 > Archives > Ante 2017 > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Effet de la cicatrisation sur le comportement des failles




Rechercher

Terre Univers Environnement

Effet de la cicatrisation sur le comportement des failles

par Stages - 10 juillet 2014

Titre :Effet de la cicatrisation sur le comportement des failles

Laboratoire de rattachement : LGGE et IsTerre

Encadrant : Maurine Montagnat

Téléphone : : 04 76 82 42 67

Co-Encadrant : Jerome Weiss

Mots clés : faille, glace, endommagement, cicatrisation

Contexte et objectifs de la mission de stage :

Considéré sur une échelle de temps longue (celle du cycle sismique et au-delà), le comportement des failles, que ce soit au sein de la banquise ou de la croûte terrestre, résulte de la compétition entre des processus d’endommagement et de rupture d’une part, et de cicatrisation d’autre part. Dans le cas de la croûte, différent mécanismes caractérisés par des échelles de temps allant de quelques jours à plusieurs siècles peuvent expliquer le renforcement mécanique des failles et interagir avec d’une part les échelles de temps courtes de la rupture, et les longues du chargement tectonique. Dans le cas de la glace, la situation est relativement plus simple, avec un mécanisme de cicatrisation prépondérant, le regel, dont la cinétique est assez bien contrainte. C’est la raison pour laquelle une expérience pilote de laboratoire a été montée il y a quelques années au LGGE pour étudier la compétition endommagement/cicatrisation le long d’une faille dans une géométrie de type « Couette annulaire ». Les résultats de premières séries d’essais à vitesse de déplacement imposée et constante sont en cours d’analyse et ont montré un comportement mécanique très riche en fonction de l’ampleur du regel, contrôlé par la température de la chambre froide, et de la vitesse de déplacement. L’objectif de ce stage sera de prolonger cette étude en considérant des scénarios de chargement plus complexes, paliers de vitesse imposée différente, renversement du sens du déplacement, ect.., ceci afin de mieux caractériser les effets de la cicatrisation sur le comportement de la faille.

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017