English

Accueil > La Formation > ANCIEN I Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Eau, Climat, Environnement" > Le radar MRR pour la télédétection des précipitations solides : analyses des données SPICE au Col de Porte et comparaison aux autres instruments




Rechercher

Terre Univers Environnement

Le radar MRR pour la télédétection des précipitations solides : analyses des données SPICE au Col de Porte et comparaison aux autres instruments

par Encadrants de stages - 20 juillet 2014 ( maj : 25 août 2014 )

Titre : : Le radar MRR pour la télédétection des précipitations solides : analyses des données SPICE au Col de Porte et comparaison aux autres instruments

Laboratoire de rattachement : LGGE, mais réalisation au LTHE

Encadrant : Christophe Genthon

Téléphone : 04.76.82.42 15

Co-Encadrant : Brice Boudevillain

Mots clés : mesure, précipitations, neige, radar, Alpes, Antarctique

Contexte et objectifs de la mission de stage :
Un radar météorologique MRR (Micro Rain Radar), acquis par l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG), a été installé par le LTHE sur le site expérimental de Météo-France au Col de Porte. Exploitant l’effet Doppler, ce radar estime à différentes altitudes les distributions en vitesse des hydrométéores dont on peut déduire des distributions en taille. D’autres instruments de mesure des précipitations sont déployés sur le même site, dont un disdromètre (mesure des distributions en taille des particules au sol) du même type que celui employé par le LGGE en Antarctique. L’objectif du stage est d’adapter les méthodes de traitement des données du MRR (instrument en principe dédié à la télédétection de la pluie) pour permettre la mesure des précipitations solides, et de comparer les résultats obtenus au cours des hivers 13-14 et 14-15 avec ceux du disdromètre et d’autres instruments déployés par d’autres équipes sur le même site dans le cadre de l’expérience SPICE (Solid Precipitation InterComparison Experiment). On espère ainsi valider la capacité du MRR à mesurer les précipitations solides, en vue d’un déploiement futur en Antarctique. Le stage se déroule dans le cadre de l’expérience internationale SPICE de l’Organisation Mondiale de la Météorologie, accueillie pour la contribution de l’OSUG par Météo-France au site expérimental du Col de Porte à proximité de Grenoble. Le LTHE, le LGGE et d’autres laboratoires de l’a ré »gion grenobloise participent à l’expérience SPICE. En savoir plus sur SPICE : http://www.wmo.int/pages/prog/www/IMOP/intercomparisons/SPICE/SPICE.html

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017