English

Accueil > La Formation > Offres de stages > Archives des stages de master > ... pour la spécialité "Terre solide" > Interactions séismes-instabilités de versants




Rechercher

Terre Univers Environnement

Interactions séismes-instabilités de versants

7 mai 2012 ( maj : 9 mai 2012 )

Titre : Interactions séismes-instabilités de versants

Laboratoire de rattachement : ISTerre

Encadrants :
Emmanuel Chaljub Equipe Risques,
Jean-Robert Grasso Equipe Mécanique des failles

Téléphone : 04.76.63.52.56

Contexte et objectifs de la mission de stage :

les interactions entre phénomène naturels (séismes, éruptions volcaniques, glissement de terrains) contribuent à des effets de cascades qui impliquent une redéfinition et une nouvelle quantification des aléas croisés entre différents phénomènes naturels, comme par exemple les effets des séismes sur le déclenchement des instabilités de versants.
Dans ce contexte, les glissements de terrains co-sismiques contribuent de façon majoritaire aux dégâts causés par les séismes en zone de montagne.
Pour évaluer les paramètres physiques qui augmentent la susceptibilité d"une pente a une secousse sismique on analysera les cas mondiaux les mieux observés pour extraire les caractéristiques communes aux pentes qui se sont révélées instables lors de séismes.
Si de nombreuses études ont tentées d’isoler les relations entre les propriétés statiques des pentes (géométrie, matériaux) et déclenchement, on s’attachera dans cette thèse à isoler les effets/propriétés de la source sismique (comme le glissement, longueur de faille, en fonction de leurs orientations et amplitudes) sur le déclenchement. Dans une seconde phase, on tentera de reproduire ces observations par des simulations des mouvements du sol subi par le massif montagneux lors d’un séisme. Différents protocoles de simulations et d’analyses des sismogrammes simulés soit en déplacement, soit en vitesse soit en accélération, seront étudiés pour permettre d"isoler les spécificités des pentes instables/stables.
A l’aide de différents jeux de données ont abordera tant l’effet de N séismes sur une pente donnée (cas de glissements lents) que pour 1 séismes les N mouvements de terrains déclenchés par celui ci. Les contextes de tectoniques actives (e.g. Wenchuan, china) seront comparés aux réponses des pentes de l’arc alpin.

— 

Dans la même rubrique :


       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2016