English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Recherche > Climatologie > Les mécanismes de séquestration du carbone organique des sols de montagne face au changement global




Rechercher

Terre Univers Environnement

Les mécanismes de séquestration du carbone organique des sols de montagne face au changement global

par assistant com’ - 7 mars 2013 ( maj : 8 décembre 2014 )

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : Irstea, LTHE, IPAG
Porteur du Projet : Lauric Cécillon

Les sols de montagne constituent un puits de carbone majeur mais fragile, stocké sous forme de matière organique (MOS). Face au changement global, la vulnérabilité de ce stock de carbone dépend de l’expression relative de trois mécanismes de stabilisation des MOS : (1) interaction organo-minérale, (2) protection physique, (3) récalcitrance chimique. Le LabEx OSUG@2020 soutien un projet de recherche rassemblant 3 laboratoires membres autour d’une thèse pour développer une métrologie innovante des mécanismes de stabilisation des MOS et tester l’effet du changement global sur ces mécanismes. Le projet s’appuie sur un dispositif expérimental de transplantation altitudinale de sols. Après une phase de récolte des échantillons, les mécanismes 1 et 2 seront quantifiés par un nouveau test de stabilité structurale basé sur la granulométrie laser (LTHE) et par fractionnement physique (Irstea). Le mécanisme 3 sera ensuite étudié par spectrométrie infrarouge sur le sol total (Irstea), et sur les fractions de sol dispersées (IPAG).

Montant accordé : 10 000 €

Bilan :

Bilan du projet









       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017