English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Recherche > Géologie > Suivi temporel de la vitesse des ondes S dans un glissement argileux (Suisse)




Rechercher

Terre Univers Environnement

Suivi temporel de la vitesse des ondes S dans un glissement argileux (Suisse)

par assistant com’ - 7 mars 2013 ( maj : 27 juillet 2016 )

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre, IRSTEA
Porteur du Projet : Eric LAROSE

Les glissements-coulées dans les terrains argileux posent un problème aigu pour la gestion du risque. De récentes expériences géophysiques ont montré que la vitesse des ondes de cisaillement était le paramètre le plus sensible à la dégradation du matériau argileux. Le glissement argileux des Diablerets (Suisse) a été instrumenté avec des capteurs sismiques d’avril à aout 2010. Les résultats obtenus durant cette période montrent une diminution significative (7%) de la vitesse V des ondes de Rayleigh reconstruites par corrélation de bruit de fond. Ces résultats suggèrent que l’évolution de la vitesse des ondes de surface constituerait un précurseur pour les changements de rhéologie de l’argile et le déclenchement d’évènements gravitaires. Pour démontrer la fiabilité et la robustesse de la méthode mise en place, le LabEx finance la pérennisation d’un dispositif de surveillance sismique et géodésique. Des études complémentaires sur le terrain (forage) ainsi des modélisations à petite échelle sont menés en partenariat l’Université de Lausanne et avec l’IRSTEA.

Montant accordé : 9 000 €

Bilan :

Bilan du projet









       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017