English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Recherche > Géophysique interne > Vélocimétrie par splitting de modes acoustiques




Rechercher

Terre Univers Environnement

Vélocimétrie par splitting de modes acoustiques

par assistant com’ - 14 juin 2013 ( maj : 27 novembre 2014 )

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre
Porteur du Projet : NATAF Henri-Claude

Photo du dispositif utilisé pour la mise au point de la méthode de Vélocimétrique Acoustique Globale
Des microphones et des accéléromètres sont disposés à la paroi externe de la sphère en plexiglass. La petite sphère interne en polystyrène expansé peut tourner autour de l’axe vertical. Un haut-parleur à la base de la sphère externe excite les modes acoustiques.
© Adeline Richard (ISTerre)

Les héliosismologues cartographient le champ de vitesse à l’intérieur du Soleil en inversant le ‘splitting’ de ses modes normaux acoustiques. Peut-on appliquer une technique similaire pour cartographier les grandes échelles de l’écoulement dans des expériences de Laboratoire ? Profitant des expertises complémentaires des équipes “géodynamo” et “ondes et structures” d’ISTerre, cette possibilité est testée à l’aide d’expériences modèles très simples. En particulier, l’apport d’un réseau d’accéléromètres dans l’identification des modes est examinée. En cas de succès, la méthode sera appliquée à l’expérience DTS en sodium liquide, puis à d’autres expériences. Le principal avantage d’une telle technique est qu’elle ne repose pas sur la présence de diffuseurs en suspension dans le liquide. Elle est particulièrement adaptée aux expériences dans une sphère en rotation rapide.

Montant accordé : 19 350 € en 2013

Bilan :

Bilan du projet








       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017