English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Recherche > Risques naturels > CSBS-Beyrouth : Concordance spectrale entre bâtiment et sol - détermination des relations fréquence / hauteur par typologie constructive pour le bâti beyrouthin




Rechercher

Terre Univers Environnement

CSBS-Beyrouth : Concordance spectrale entre bâtiment et sol - détermination des relations fréquence / hauteur par typologie constructive pour le bâti beyrouthin

par assistant com’ - 8 janvier 2013 ( maj : 27 juillet 2016 )

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre
Porteur du Projet : Pierre-Yves Bard

Intuitivement, une coïncidence entre fréquence de résonance d’un bâtiment et fréquence de résonance du sol (son support d’ancrage) doit conduire à une augmentation de sa vulnérabilité sismique. Malheureusement, cette relation spectrale bâti-sol n’est actuellement que rarement étudiée (sauf cas post-sismiques), ni prise en compte dans la majorité des études de risque. L’objet de la thèse de M. Hammoud (financement IRD) est justement une analyse mécanique des effets de cette coïncidence, avec application au cas de Beyrouth. L’objectif est d’identifier ainsi les zones à forte vulnérabilité physique, soit statistiquement à l’échelle d’une ville, soit de manière plus fine à l’échelle d’un bâtiment, suivant la précision des données présentes au niveau du sol ou du bâti. uneLe LabEx OSUG@2020 contribue à l’acquisition de données de terrain sur le bâti beyrouthin, de façon à connaître les fréquences des différentes typologies en présence (selon les classifications HAZ-US et RISK-UE actuellement recensées dans le cadre de l’ANR LIBRIS), et les mettre en relation avec les fréquences du sol (déjà identifiées dans le cadre de la thèse de M. Brax).

Montant accordé : 6 000 €

Bilan :

Bilan du projet









       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017