English

Accueil > LabEx "OSUG@2020" > Actions soutenues > Thèses > 2011 > Caractérisation de SPHERE pour l’étude des disques circumstellaires




Rechercher

Terre Univers Environnement

Caractérisation de SPHERE pour l’étude des disques circumstellaires

Julien Milli, IPAG, Oct. 2011- Oct. 2014

par Directeur - 13 mai 2013 ( maj : 28 juillet 2015 )

Bilan de la thèse

Doctorant : Julien Milli, IPAG, Oct. 2011- Oct. 2014, thèse soutenue le 23 septembre 2014.
Direction : David Mouillet (CNAP, IPAG) et Dimitri Mawet (ESO)
Financement : 33% Labex, 66% ESO
ED Physique

Sujet de Thèse  :

Le prix Olivier Chesneau 2015
décerné à Julien Milli - en savoir +

SPHERE est un instrument majeur de la communauté astronomique européenne impliquant un large consortium. Son but est de détecter et caractériser par imagerie directe des exo-planètes et disques circumstellaires.
Le projet de thèse proposé ici est unique par la combinaison d’une expertise sur l’instrument d’abord lors des tests en laboratoire en Europe puis lors de sa mise en place à l’observatoire du VLT au Chili, ainsi que pour son champ d’application sur les disques.

Plan et déroulement du travail de thèse :

  • 1ère année à l’IPAG :
    • état de l’art des disques circumstellaires et leur rôle dans la formation des systèmes planétaires
    • Observations à grand contraste et haute résolution angulaire grâce à des demandes de temps sur les instruments existants, en particulier NaCo au VLT
    • Développement d’outils de réduction des données adaptées aux disques, optimisation des stratégies observationnelles pour ces cibles étendues
    • Préparation de projets observationnels futurs et demandes de temps sur de nouveaux disques de débris
    • Expertise sur l’instrument SPHERE en laboratoire, participation aux tests haut niveau de l’instrument et mise à jour de l’estimation des performances de l’instrument à partir de simulations
  • 2ème et 3ème année à l’ESO (Santiago). :
    • Participation aux tests scientifiques de l’instrument sur site lors du comissioning
    • Participation à la démonstration astrophysique du potentiel de l’instrument, grâce à l’exploitation et la réduction des premières données.
    • Optimisation des stratégies observationnelles en fonction du comportement de l’instrument



       

Crédits et mentions légales | Contact | Plan du site | © OSUG - 2017