Chimie des espèces réactives et leur rôle sur la capacité oxydante en régions polaires

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : IGE
Porteur du projet : Albane Barbero

Résumé

La demande concerne le financement d’une école d’été de chimie atmosphérique à Jülich en Allemagne du 24 au 28 septembre 2018 (Atmospheric Chemistry and Dynamics Summer School). Cette demande est effectuée dans le cadre du travail de thèse d’Albane Barbero (porteuse du projet), qui a comme objet l’étude de la chimie des espèces réactives et leur rôle sur la capacité oxydante en régions polaires et, plus particulièrement : 1) l’étude les radicaux halogénés (IO et BrO) en régions polaires afin de comprendre leur rôle en régions côtières et sur le plateau 2) mieux contraindre les concentrations de NOx sur le plateau Antarctique afin de lever l’ambigüité existante sur le rapport NO2/NO. Participer à cette école d’été permettrait de compléter et d’approfondir les connaissances concernant la chimie atmosphérique, thématique clé du sujet de thèse, et également d’intégrer un réseau international de chercheurs de cette thématique.

Soutien attribué en 2018 : 1 360 €