École d’été « International Summer School in Glaciology » à McCarthy, Alaska (USA)

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : LEGI
Porteur du projet : Jordi BOLIBAR

Résumé

Les glaciers des Alpes françaises sont fortement affectés par le réchauffement climatique, ce qui a d’importantes conséquences sur l’hydrologie des bassins versants englacés. Les implications de ces changements sur le bassin versant du Rhône sont mal connues, en particulier en raison de l’absence de prise en compte des glaciers et de leur dynamique dans la plupart des modèles hydrologiques déployés sur l’arc alpin français. Dans le cadre de ma thèse, nous cherchons d’abord modéliser l’évolution du bilan de masse et de la surface de l’ensemble des glaciers des Alpes françaises sous l’effet de scénarios de changement climatique. Les apports en eaux de fonte aux débits du Rhône et de ses affluents seront ensuite calculés via un modèle hydrologique semi-distribué. Issu d’un cursus d’ingénierie à dominante numérique et technique, je vois dans une participation à l’école d’été de McCarthy une excellente opportunité d’améliorer efficacement mes connaissances en glaciologie et géophysique et ce en première année de thèse, me dotant d’un bagage précieux pour la poursuite de mon travail de recherche.

Soutien attribué en 2018 : 1 500 €