Moteur de l’incision quaternaire au front des Alpes

Laboratoire(s)/équipe(s) du LabEx OSUG impliqué(e.s) : ISTerre, Irstea, Geoazur, Cerege
Porteur du projet : Stéphane Schwartz

Résumé

L’objectif de ce projet est de caractériser la part des processus tectoniques et/ou climatiques participant à l’érosion d’une chaîne de montagne. Pour cela nous proposons d’étudier le signal d’incision et ses fluctuations au front de l’arc alpin en domaine péri-glaciaire dans la région de Digne le long de la vallée du Bès. Ce projet vise à caractériser l’évolution de l’incision fluviatile par datation 36Cl dans deux clues principales. Ces nouvelles contraintes seront couplées à l’étude géomorphologique de paléosurfaces perchées à partir d’une imagerie haute résolution obtenue par drone. Les paléosurfaces ainsi cartographiées feront également l’objet de datations 36Cl et seront corrélées aux différentes phases d’incision enregistrées dans les clues. Ce projet est basé sur une collaboration entre ISTerre et IRSTEA ainsi qu’un partenariat avec Géoazur et le CEREGE.

Soutien attribué en 2017 : 12 400 €

Bilan :

Bilan intermédiaire